Cimetières

Cérémonie de commémoration du 11 nov 22.

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918, met provisoirement fin aux combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918).

À cette occasion, une commémoration aura lieu le 11 novembre à partir de 10h45

10h 45 : Cérémonie au Carré militaire avec le Bataillon Minervois. Dépôt de gerbe par M. le Maire accompagné d’élus

11h 10 : Départ du cortège de la place de la mairie, vers le monument aux Morts.

11h 15 : Cérémonie au monument aux Morts avec les chants des écoliers d’Ouveillan. Dépôt de gerbe par M. le Maire accompagné d’élus

11h 45 : Apéritif offert par la municipalité: salle du 3ème âge, place Carnot.


Message conjoint de Monsieur Sébastien Lecornu, ministre des Armées et de Madame Patricia Miralles, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire:

La nouvelle de la Victoire se répand à la volée dans tout le pays, de clocher en clocher. L’écho du clairon vient d’annoncer la fin d’un conflit qui a éprouvé le monde et décimé les Hommes. La fureur du canon s’est enfin tue, couverte par un immense éclat de joie.

11 novembre 1918, il est 11 heures : c’est l’Armistice.

Pour des millions de soldats venus du monde entier, c’est la fin de quatre terribles années de combat. Le soulagement est immense. La guerre est finie, mais pour les survivants commence un funeste décompte, celui d’un million quatre cent mille soldats français tombés au champ d’honneur, de quatre millions de nos militaires blessés ou mutilés, ces braves aux « gueules cassées » qui plongent la Nation entière dans l’effroi et l’émotion. Le traumatisme est mondial. En tout, ce sont près de 10 millions de soldats qui ont été tués, 3 millions de veuves et 6 millions d’orphelins. Les morts sont presque aussi nombreux parmi les civils. Ceux qui sont revenus des combats racontent la puanteur des tranchées et le fracas des obus. Ils expliquent la peur avant les charges, le courage qu’il faut pour sortir des abris et donner l’assaut aux lignes ennemies sous la mitraille. Ils disent l’horreur du spectacle de leurs frères d’armes qui tombent à leurs côtés.

Souvenons nous de leur bravoure et de leur sacrifice. Commémorons ces soldats dont les noms doivent rester gravés dans nos mémoires comme ils le sont sur nos monuments aux morts, dans les villes et les villages de France, dans l’Hexagone comme dans les Outre-mer.

Souvenons nous des soldats venus d’Afrique, du Pacifique, des Amériques et d’Asie, de ces soldats alliés venus verser leur sang pour la France, et défendre avec nous la liberté sur une terre qu’ils ne connaissaient pourtant pas. Le sacrifice de nos Poilus nous oblige, il nous rappelle que la Paix a un prix, et que nous devons être désormais unis avec ceux qui étaient hier nos adversaires, car « ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir », écrivait Anatole France.

Ce souvenir, ce sont les jeunes générations qui doivent désormais s’en emparer, pour venir raviver la flamme de la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, pour notre liberté. C’est la reconnaissance que la Nation doit à ses combattants, à ceux qui sont tombés et à ceux qui ont survécus.

Aux combattants d’hier et à ceux d’aujourd’hui, comme à leurs familles et ayants droit, la Nation doit continuer d’assurer réparation, reconnaissance et droit, comme l’a voulu le Président de la République.

Cette année nous honorons deux soldats morts pour la France au Mali : le maréchal des logis chef Adrien Quélin et le brigadier-chef Alexandre Martin. Honorons leur sacrifice et celui de tous les soldats qui ont versé leur sang pour la France.

Le monde était convaincu en 1918 que la Première guerre mondiale devait être la « Der des der », la dernière des dernières. Nous savons ce qu’il advint de cet espoir et aujourd’hui, en ce 11 novembre 2022, alors que la guerre est de retour sur notre continent, n’oublions pas le combat des Poilus pour la Paix et le sacrifice de nos soldats morts pour la France.

Vive la République ! Et vive la France !

Retraite aux flambeaux et spectacle musical

Le mercredi 13 juillet, a eu lieu la traditionnelle retraite aux flambeaux au sein de la commune. Les parents ont accompagné leurs enfants à la mairie, lieu de départ du parcours, afin de recevoir leurs lampions qu’ils ont tenus fièrement durant le défilé.

C’est au rythme de la musique de l’Union musicale d’Ouveillan, sous la protection de la police municipale et en présence du Bataillon Minervois, que le défilé des participants s’est déplacé jusqu’à la place Carnot, lieu des festivités.

La soirée s’est poursuivie par un spectacle musical des Pin-up, groupe de chanteuses, accompagnées également de deux chanteurs, qui a fait voyager musicalement l’assistance dans les décennies reines des années 70 et 80. Le public venu en nombre a particulièrement apprécié ce répertoire et a dansé jusque tard dans la soirée.

Photo et article: L’indépendant du 18/07/22

Cérémonies du 14-Juillet : une double cérémonie à Ouveillan

Ce 14 juillet a été célébré dans le souvenir par deux cérémonies se tenant dans la commune. À 11 h 15, un premier rassemblement patriotique a eu lieu au carré militaire du cimetière, en présence du maire et des élus, des sapeurs-pompiers de Sallèles-d’Aude, du bataillon Minervois, d’Anciens combattants ainsi que des citoyens de la commune. Après avoir hissé les couleurs nationales, un hommage a été rendu aux Ouveillanais morts pour la France et une gerbe a été déposée par Jean-Paul Chaluleau, le maire.

La cérémonie au monument aux Morts s’est tenue dès 11 h 45, avec les mêmes participants et un public plus étoffé qui avait fait le déplacement. Après un dépôt de gerbe par les élus, suivi d’une minute de silence et de l’hymne national, Jean-Paul Chaluleau a mis à l’honneur lors de son discours, la République « une et indivisible », ainsi que ses valeurs intrinsèques que sont la liberté sous toutes ses formes, l’égalité des citoyens, avec en filigrane le rappel de la guerre qui fait rage en Ukraine actuellement.

Le cortège s’est ensuite déplacé vers la salle des fêtes où un apéritif républicain attendait l’ensemble des participants.

Photo et article: L’indépendant du 16/07/22

Cérémonie de commémoration du 11 novembre 21.

Commémoration du 11 novembre à Ouveillan:

11 h 00 : Cérémonie au Carré militaire avec le Bataillon Minervois. Dépôt de gerbe par M. le Maire et le conseil municipal

11 h 30 : Départ du cortège de la place de la mairie, vers le monument aux Morts.

11 h 45 : Cérémonie au monument aux Morts en présence de l’UMO. Dépôt de gerbe par M. le Maire et le conseil municipal

12 h 15 : Apéritif tricolore à la population: salle des fêtes.

Grand nettoyage d’automne avant Toussaint au cimetière

Un Avant / Après d’un élagage

Élagage des arbres, installation d’une signalétique dans les travées… le cimetière se refait une beauté à l’approche de Toussaint.

Depuis quelque temps, le cimetière vieux du village fait l’objet de beaucoup d’attention. Dominique Taillades (née Aussenac) ancienne élue, avait, avec l’aide de quelques bénévoles, entrepris la recherche de parenté qui pouvait exister sur les tombes existantes mais non entretenues, et légaliser par un achat ces lieux sur un bail de 30 ou 50 ans.

Dans la juste lignée des filles de l’ancien maire Julien Aussenac, c’est Viviane Grande (née Aussenac) qui poursuit ce travail avec l’aide de sa sœur, et des bénévoles, accompagné de Julien Grande, son mari et également élu de la nouvelle municipalité.

Après avoir répertorié les tombes, installé une signalétique dans les travées, un tableau à l’entrée pour se repérer, ils poursuivent ce travail de fourmi, par un prolongement administratif, afin que le cimetière reste avenant et dans le respect le plus profond de ce que doit être ce lieu de recueillement.

En ce mois d’octobre, à l’approche de la Toussaint, c’est aussi l’occasion de faire des travaux bien nécessaires, dont l’abattage de 15 pins morts, qui renvoyaient une image peu flatteuse de l’intérêt que l’on portait à ce lieu.

Depuis une semaine, l’entreprise J&R paysagiste, élague, coupe, tronçonne donc ces arbres et les enlève, un travail précis et bien réalisé.

Un pas de plus fait pour que le cimetière demeure un environnement propre et respectueux.

Article de l’Indépendant du 14/10/21

Info cimetière..

En raison de l’abattage des cyprès morts et pour votre sécurité, le cimetière vieux sera fermé du lundi 4 au vendredi 8 octobre de 8h à 12h et de 14h à 18h

Merci de votre compréhension

Avis de décès

Monsieur le Maire et le Conseil Municipal

présentent leurs sincères condoléances à la famille.

Consigne sanitaire pour les sépultures: 30 personnes maximum

Les bénévoles à l’honneur !

Ils ont mis leur temps libre, leurs talents ou leurs compétences au service de tous.

La crise sanitaire a entravé l’action des fidèles (bibliothécaires et acteurs de l’aide aux devoirs) mais dès que cela a été possible ils ont répondu présent.

Amoureux du patrimoine Ouveillanais, ils ont inventorié et protégé les archives municipales, tandis que d’autres réorganisaient la gestion des concessions des cimetières. Ferronniers, ils ont créé le support du blason de pierre installé place Carnot.

Et que dire de celles et ceux qui ont œuvré pour le Téléthon et qui ont arpenté les rues du village pour remettre à nos aînés les chocolats de Noël.