Ecologie

Rassemblement à l’étang…

Les 600 ovins des troupeaux du Grand Narbonne sont rassemblés au domaine Goixart de l’étang d’Ouveillan.

Nous vous rappelons des consignes de sécurité:

Ne pas donner à manger aux animaux,

Faire attention aux chiens Patou qui gardent les troupeaux.

Respecter les clôtures.

Tenir les chiens en laisse aux abords de la zone.

Recyclage textile, pensons-y…

Une boite de recyclage du textile a nouvellement été implantée à Ouveillan, rue de la Mayral.

Une autre sera placée prochainement au niveau du SPAR. Ces vêtements sont ensuite recyclés ou vendus dans des magasins à très petits prix. Partenaire : Filtex

Ouveillan identifiée pour son pastoralisme…

Troupeau à Fontcalvy – Photo Mairie Ouveillan

Aude : 600 ovins paissent sur 280 hectares à Moussan viendront ensuite les communes de Montredon, Marcorignan et Narbonne !

Des « coupures vertes » en prévention des incendies à l’entretien des friches et des vignes, le pastoralisme connait une renaissance amplement justifiée.

Le Gaec (Groupement agricole d’exploitation en commun) « la basse plaine de Vendres » co-piloté par la maison Goixart et fils perpétuent avec brio l’histoire des bergers d’Ouveillan. Leur professionnalisme en matière de gestion de troupeau, d’éducation des chiens Patou (certifications) et du bien-être animal est désormais identifié par le Grand Narbonne en partenariat avec La Chambre d’Agriculture.

Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal et le bonheur d’avoir à demeure les troupeaux pour entretenir nos espaces ouveillanais certifié zéro phyto !

Des « écomarcheuses » efficaces

Il suffirait d’un geste de respect… Que ceux qui jettent leur canette de bière, paquet de cigarettes, masque et autres détritus dans la campagne n’auraient qu’à faire pour que ceux qui se promènent puissent apprécier un environnement propre et beau, car dame nature, elle, se comporte bien : chaque année elle refleurit, reverdit, embellit nos paysages, pour nous sortir de la grisaille de l’hiver.

Mais voilà certaines personnes n’en n’ont que faire, hélas !

Pour parer à ces incivilités, mais surtout parce qu’elles en ont assez de voir ces saletés qui gâchent leur plaisir visuel, les marcheuses qui se retrouvent tous les jours, dès 8 heures ont décidé de pratiquer une balade « écomarcheuse« .

Bien équipées de pinces accrocheuses et sacs plastiques, tout en marchant, riant et bavardant elles glanent ici et là canettes, bouteilles plastiques, mégots, papiers gras et autres « cochonneries » que certains n’hésitent pas à abandonner le long des chemins.

Bonjour tristesse. À l’heure où l’on manifeste pour le climat et l’environnement, il faudrait revenir peut-être au B.A. BA de la propreté individuelle avant d’amorcer la propreté collective.

Article et photo de l’Indépendant du 31/03/21

RAPPEL !! Inscription école maternelle 2021 / 2022

Pour l’entrée en Maternelle des enfants nés entre le 1 er janvier et le 31 Décembre 2018, les démarches à effectuer pour leur inscription se font à la Mairie.

La directrice contactera individuellement les parents inscrits

par téléphone le Vendredi 9 Avril

Les documents nécessaires à cette démarche sont :

  1. Votre livret de famille ou copie d’extrait de naissance de l’enfant prouvant son identité et sa filiation,
  2. Justificatif récent de domicile ou attestation d’hébergement,
  3. Carnet de santé ou tout document attestant que l’enfant a eu les vaccinations obligatoires,
  4. Certificat de radiation si changement d’école,
  5. Coordonnées des parents : adresse mail et numéros de téléphone.

Cette première étape vous permettra d’obtenir le certificat d’inscription scolaire indiquant l’école où est affecté votre enfant.

Il vous faut ensuite vous présenter à l’école, l’inscription de votre enfant sera enregistrée par la directrice de l’école sur présentation du certificat d’inscription délivré par la Mairie.

Si l’enfant ne change pas d’école, l’inscription n’a pas à être renouvelée chaque année.

Pendant le temps des règles sanitaires du Covid-19, vous pouvez me retourner ces éléments par mail, par courrier ou en les déposant dans la boîte aux lettres.

Ensuite, il vous sera remis un dossier pour s’inscrire à la cantine scolaire et / ou aux activités périscolaires et extrascolaires.

Il vous faudra compléter : (imprimés en fin de page)

  1. Une Fiche Enfant avec vos coordonnées,
  2. Une Fiche Sanitaire de liaison pour la Mise à Jour des Projets d’Accueil Individualisé et pour connaitre les particularités de votre enfant comme le port de lunettes ou de prothèses auditives par exemple,
  3. Une Fiche Autorisation Parentale,
  4. Une attestation CAF mentionnant votre numéro allocataire et votre quotient familial
  5. Un avis d’impôt 2020 sur les revenus de 2019,
  6. Une attestation Assurance scolaire avec Responsabilité Civile (garantit les dommages causés par l’assuré à un tiers) et Individuelle Accident (indemnise le dommage corporel subi par un assuré à la suite d’un évènement accidentel),
  7. Un jugement de divorce pour garde ou conditions particulières si concerné,
  8. Un PAI (projet mis en place lorsque la scolarité d’un élève en raison d’un trouble de santé invalidant nécessite un aménagement suivi d’un traitement médical ou protocole en cas d’urgence).

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Laure JOANNAN, agent en charge du Service Enfance de la commune d’Ouveillan au 04 68 46 81 90 et par mail à l’adresse suivante : ej@ouveillan.fr.

Pour tout renseignement auprès de l’école maternelle, vous pouvez contacter

Mme XECH Claire: Directrice au : 04 68 46 86 39

Dépôts sauvages : et ça continue encore et encore…

Beaucoup de personnes lorsqu’elles partent en vacances se plaisent à leur retour à vanter les belles choses vues et la propreté de ces lieux. Peut-être sont ce les mêmes qui critiquent leur propre (sans ironie) village.

Pour preuve, le pourtour des conteneurs placés dans le village, qui régulièrement se trouvent parés d’encombrants qui n’ont rien à faire là si ce n’est gâcher le paysage et donner une image peu ragoûtante du quartier.

Bien sûr, c’est toujours un « autre » qui passe en voiture et qui pose ici et là ses ordures au lieu de faire 1 km 500 pour aller à la déchetterie.

Ainsi les critiques peuvent tomber sur ceux qui habitent à l’autre bout du village, la municipalité, le Grand Narbonne, les employés municipaux…

Que peut-on faire contre le manque de respect de ces personnes qui se plaisent à contrevenir aux bonnes règles de la vie en société ?

Chats, chiens, encombrants, épaves de voiture, vidanges sauvages, décharges sauvages sur la voie publique… un même combat qui nous concerne tous !

Peut-être devrons-nous en arriver à la vidéo surveillance, à la délation, à fouiller ces sacs pour trouver l’identité et verbaliser sévèrement pour que notre village devienne propre.

Un simple rappel, la municipalité a mis en place un service de ramassage des encombrants depuis le mois de novembre. Ils passent tous les premiers lundis du mois sur inscription en mairie avant le jeudi (04 68 46 81 90). Des sacs-poubelles sont aussi distribués gratuitement tous les trimestres… Qu’on se le dise et qu’on les utilise !

Article du 4 mars 21

Mise en sécurité et en beauté des candélabres.

En ce jour de marché, ceux qui ont levé la tête, ont pu voir qu’une sécurisation de l’éclairage public, est venue discrètement embellir le site. En effet, si les anciens candélabres étaient devenus dangereux par leur niveau de dégradation, leur remplacement était impératif.

Les nouveaux s’intègrent parfaitement tant par leur forme que par leur couleur, mais également par le modèle choisi. Plus économes, ils ne creusent pas plus le déficit. Plus discrets, ils ne volent pas la vedette à notre église ou à nos remparts et plus sécures, nous voilà plus rassurés.

La partie technique a été menée par l’entreprise DEBELEC du groupe COMELEC, et par nos agents qui ont élagué les arbres autour des candélabres.

Cet ouvrage effectué de concert avec les Bâtiments de France dans l’intérêt du bien commun, offre une plus-value à notre patrimoine.
Par ailleurs, le quartier des Papillons a bénéficié également d’une remise à niveau de ses lampadaires, pilotés par une horloge astronomique, dans un souci d’économies futures.