Je baisse, j’éteins, je décale

Le Ministère de la Transition Écologique souhaite aider les Français à réduire leur consommation d’énergie. Conscient de l’enjeu écologique et économique que représente l’énergie en 2023, le Gouvernement conseille des actions simples à réaliser au quotidien.

«Je baisse, j’éteins, je décale» peut permettre de réaliser jusqu’à 19% d’économies sur sa facture énergétique.

En quoi consiste ces gestes simples :

  • “Je baisse” : en diminuant la température de son chauffage d’un degré, vous pouvez faire une économie de 7% sur votre facture d’énergie ;
  • “J’éteins” : d’après l’Ademe, en éteignant vos appareils en veille, il est possible d’économiser 10% sur la facture de votre fournisseur d’électricitéUne économie d’environ 80€ par an ;
  • “Je décale” : l’objectif est de consommer en dehors des heures de pointe (8h-13h/18h-20h). N’hésitez pas à comparer les fournisseurs d’électricité pour profiter des meilleurs tarifs en heures creuses.

Pour plus d’économie :

  • réglez le chauffage à 19 °C ;
  • réglez le chauffe-eau à 55 °C ;
  • installez un thermostat programmable.

Plus d’informations sur https://www.ecologie.gouv.fr/chaque-geste-compte.

Les capacités limitées de production d’électricité en France risquent d’entraîner de fortes tensions du réseau durant les pics de consommation de l’hiver. En cas de risque de coupures, restez informés des alertes Ecowatt.

Eclairage public : l’extinction débute mardi 31 janv à 0h

Comme annoncé il y a quelques semaines, notamment par le biais d’une réunion d ’information, la mairie va procéder à une expérimentation de l’extinction de l’éclairage public. La première phase concernera 7 des 17 armoires électriques que compte notre commune. En raison de contraintes matérielles (l’équipement en radio pilotage des armoires fait face actuellement à une pénurie nationale, comme d’autres produits), l’expérimentation sera donc partielle, mais relativement étendue. Une seconde phase suivra dans les semaines à venir, la totalité des artères ouveillanaises étant alors éteintes.

Au mois de juin, vos remarques et impressions seront recueillies. Ce retour de vos avis est prévu au cours d’une réunion de concertation.

La société Debelec interviendra ce lundi 30 janvier pour programmer les 7 armoires électriques déjà équipées de radio pilotage. L’extinction entrera en fonction dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 janvier, à 0 h. Les lumières seront éteintes tous les jours de 0 h à 5 h.

Démarche tant environnementale qu’économique, l’extinction de l’éclairage public permettra à la commune d’alléger notablement sa facture d’électricité (près de 40 % en moyenne), tout en participant à l’effort national de préservation des ressources en énergie. D’ores et déjà, merci à toutes et à tous de votre compréhension. Les voies concernées par l’extinction sont les suivantes :

–          Rue du Recteur Amadou,

–          Rue Pierre et Marie Curie,

–          Impasse Debussy,

–          Rue Jacques Prévert,

–          Rue Gardiole,

–          Impasse Bizet,

–          Rue de la République,

–          Rue du Capitoul,

–          Impasse du Capitoul,

–          Rue du Fort,

–          Impasse du Fort,

–          Montée du Fort,

–          Rue du Château,

–          Cour du Château,

–          Passage Wagram,

–          Rue Jules Malardeau,

–          Traverse Jules Malardeau,

–          Place Carnot,

–          Rue Marceau,

–          Avenue de Narbonne,

–          Rue Pasteur,

–          Impasse Pasteur,

–          Rue du Puits Luquet,

–          Boulevard Jean Jaurès,

–          Impasse Danton,

–          Rue des Moulins,

–          Avenue de Saint-Chinian,

–          Avenue de Capestang,

–          Rue du Minerve,

–          Rue Barbès,

–          Rue Coluche,

–          Rue de la Coopérative,

–          Rue du Puits Neuf,

–          Rue de la Gabinelle,

–          Rue du Prat,

–          Rue de la Grangette,

–          Rue Anne-Marie Ponrouch Petit,

–          Rue de la Nation,

–          Rue des Comédiens,

–          Rue des Mines.

Quelques rappels de la Gendarmerie Nationale

Actuellement, les villes font des économies d’énergie, de ce fait les éclairages sont réduits dans les zones urbaines, et l’utilisation des dispositifs d’éclairage de nos voitures sont très sollicités.

Toutes les voitures sont équipées de divers dispositifs d’éclairage et de signalisation qui permettent aux conducteurs de voir les autres usagers de la route la nuit ou dans de mauvaises conditions de visibilité.

Les feux de position : ces feux sont à utiliser uniquement en agglomération, si l’éclairage public vous assure une visibilité suffisante.

Les feux de croisement : ces feux ont une portée minimale de 30 mètres, permettant aux usagers de voir et d’être vu la nuit. Les feux de croisement sont à utiliser lorsque les usagers qui conduisent de nuit en agglomération sur des routes bien éclairées, ou sur des routes non éclairées qui comportent d’autres usagers.

Les feux de route: ils ont une portée de 100 mètres ou plus et ne peuvent être utilisés qu’en dehors des routes urbaines, sur des routes non éclairées et lorsque le conducteur est seul sur la chaussée.

Les feux de brouillard avant: ces éclairages sont indépendants des feux de route et des feux de croisements. Ces feux émettent une lumière très dispersée, qui fournit un meilleur éclairage dans les situations de visibilité réduite.

Le feu de brouillard arrière: il ne permet pas aux conducteurs de mieux voir mais plutôt d’être mieux vu par les autres usagers. Il est très important de noter que ce feu est à utiliser uniquement en cas de brouillard, sa luminosité est trois fois plus importante que celle des feux stop, ce qui peut éblouir et gêner les automobilistes qui suivent.

Soyez vigilant lorsque vous utilisez vos moyens d’éclairage très spécifiques, il faut donc les utiliser à bon escient pour sa sécurité et celle des autres usagers de la route.

Source: Gendarmerie Nationale

Influenza aviaire dans l’Aude

Une évolution très préoccupante de la diffusion du virus de l’influenza aviaire hautement pathogène H5N1 en France est constatée ces dernières semaines, en élevage et dans la faune sauvage. Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène a été confirmé dans l’Aude le 7 novembre sur la commune de Sigean, donnant lieu à la mise en place d’une zone réglementée.

L’influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente quant à elle aucun risque pour l’homme.

Dans un contexte de baisse de température et de migration descendante des oiseaux propice au virus, le niveau de risque vis-à-vis de l’influenza aviaire a été relevé au plus haut niveau, niveau «élevé » sur l’ensemble du territoire métropolitain le 11 novembre 2022. Les mesures de prévention sont renforcées pour protéger les élevages.

Il vous est demandé à tous les particuliers détenteurs d’oiseaux, l’obligation de mettre en œuvre les mesures ci-dessous :

•    Claustrer ou mettre sous filets les basses-cours particulières ;

•    Exercer une surveillance quotidienne des oiseaux ;

•    Se faire recenser en tant que détenteur de volailles (basse-cour) ou d’autres oiseaux captifs élevés en extérieur auprès de la mairie.

Un nid de frelons éliminé

Tout récemment, un nid de frelons de taille imposante a été détruit, chemin de l’étang. Une entreprise spécialisée est intervenue pour cela.

C’est l’occasion de rappeler que si ce type de nid est sur le domaine public, il appartient à la mairie de l’éradiquer. Vous pouvez nous les signaler en contactant l’accueil au 04.68.46.81.90.

En revanche, si le nid se trouve sur votre propriété, vous devez contacter vous-même un professionnel. La mairie peut vous en fournir les coordonnées.

Déclaration de Catastrophe Naturelle

Maison départementale des solidarités: rencontres addictions

Le déploiement projet de lutte contre les addictions en MDS est lancé.

Un stand d’information concernant les conduites ou les risques liés aux  addictions / pour toutes les personnes qui se questionnent sur la consommation de tabac, médicaments, alcool, cannabis … ou comportement : jeux vidéo……

aura lieu à la Maison départementale des solidarités Coursan le 5 décembre de 9h30 à 11h30  

Panneau Pocket au service des habitants de la commune

La mairie est équipée, depuis 2 ans de PanneauPocket, l’application d’informations et d’alertes, dans le but d’être au plus proche de ses habitants.

800 ouveillanais ont déjà téléchargé l’appli, mais on peut faire mieux !!!!

Petits rappels utiles:

PanneauPocket est une application mobile qui permet aux collectivités de transmettre en temps réel des alertes, actualités officielles locales et messages de prévention.

L’administré met en favoris toutes les entités qui l’intéresse : les Communes et Intercommunalités qui l’entoure, son Syndicat des eaux, de traitements des ordures ménagères, l’école de ses enfants, la Gendarmerie dont il dépend…

Tout l’écosystème du citoyen se retrouve dans 1 seule et unique application !

Côté habitants, l’application est gratuite, sans publicité, sans création de comptes ni aucune récolte de données personnelles. Il suffit de quelques secondes pour installer PanneauPocket sur son smartphone et mettre en favoris une ou plusieurs collectivités. Toujours présent sur son téléphone mais aussi sur sa tablette, PanneauPocket est accessible également depuis son ordinateur (www.app.panneaupocket.com).

La commune diffuse sur PanneauPocket des alertes et arrêtés de la préfecture, alertes météo, coupures réseau, travaux à venir, comptes-rendus de conseils municipaux, évènements de la vie quotidienne et manifestations… L’administré reçoit les informations, depuis chez lui ou en déplacement, au travail ou en vacances.

Depuis 2017, l’application rend la vie de + de 9300 collectivités plus facile et plus sereine.

100% Française, PanneauPocket est N°1 en France depuis 2017 en nombre de collectivités équipées et en nombre de téléchargements par les habitants. Cette solution digitale extrêmement simple, pratique et à moindre coût permet de renforcer la proximité Élus-Administrés.

L’entreprise œuvre depuis sa création pour aider les territoires ruraux et leurs acteurs. C’est dans cette démarche que tout naturellement la Gendarmerie Nationale et PanneauPocket ont signé un partenariat en 2021. L’ensemble des Gendarmeries de France se sont équipées de l’application pour permettre aux forces de sécurité de sensibiliser un maximum de citoyens et d’augmenter ainsi l’efficience du dispositif opérationnel de tranquillité publique.

Lettre information Automne 2022 Espace Seniors Littoral