Santé

Arrêté préfectoral « lutte anti-moustique »

Les bons gestes…

Nous pouvons tous participer en faisant les bons gestes….protégeons nous !!!

Vigilance canicule: niveau orange

TERMINOLOGIE PERIODE CHAUDE

•    Le terme « vague de chaleur »  recouvre les situations suivantes:

Pic de chaleur : chaleur intense de courte durée (1  ou 2 jours).  Présente un risque sanitaire pour  les populations fragiles ou exposées par leurs conditions de travail.

Episode persistant de chaleur : température élevée qui  persiste  pendant  plus de 3 jours. Ces situations constituent un danger  pour  les personnes vulnérables ou surexposées par leurs conditions de travail ou leur activité sportive.

Canicule : Période de chaleur  intense  pendant  au minimum  3 jours et 3 nuits  consécutifs. Ces situations constituent un danger  pour  les  personnes vulnérables ou surexposées par leurs conditions de travail ou leur activité sportive.

Canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité et son étendue géographique.  Elle a de forts impacts sanitaires et sociétaux.

Le plan canicule se distingue en 4 niveaux de vigilance:

Niveau 1 – Vert : Pas de vigilance  particulière.  Niveau de veille avec  une évaluation  continue   des   risques   météorologiques   par    Météo   France.   Communication   préventive constante.

Niveau  2 – Jaune :  « Avertissement  chaleur  ».   Le  département  est  touché  par  de fortes chaleurs. La  veille est renforcée et une anticipation du renforcement des mesures est enclenchée.

Niveau 3 – Orange : «  Alerte  canicule ». Les températures  maximales oscillent  entre  30 et 35C  sur  plusieurs jours.  Les  mesures d’accompagnement  et  de surveillance  sont  renforcées.

Niveau 4 – Rouge : « Mobilisation  maximale  ». Canicule exceptionnelle,  intense et durable. Conséquence  possible de sécheresse ou difficulté d’accès  à de l’eau  potable etc.   Mise en œuvre de mesures exceptionnelles.

Risques canicule chez l’enfant

Qualité de l’eau au 26/04/22

Don de sang à Ouveillan

Partant pour sauver 3 vies en 1H !

Don du sang à Ouveillan, Salle des fêtes, le samedi 21 mai de 10h30 à 14h30.
Prise de RDV ici > https://mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr/collecte/50771/sang/21-05-2022


➡️ A savoir pour donner son sang :

  • Être en bonne santé, âgé(e) de 18 à 70 ans et peser au moins 50kg
  • Ne pas venir à jeun et bien s’hydrater
  • Se munir d’une pièce d’identité avec photo (OBLIGATOIRE) et d’un stylo
    Vous avez un doute sur votre éligibilité au don du sang, faites le test ici :
    https://dondesang.efs.sante.fr/puis-je-donner
    Le port du masque reste recommandé.
  • d’info et RDV : n°vert 0800 972 100

Un chèque de 47 200 euros pour lutter contre le cancer

Les bénévoles de la lutte contre le cancer étaient réunis dans le village pour remettre le chèque correspondant aux différentes collectes dans les 20 communes du canton.

Mardi soir, dans la salle des fêtes, le maire Jean-Paul Chaluleau était heureux de recevoir l’ensemble des bénévoles, des délégués, des maires des 20 villages qui, unis depuis plus de trente ans, mènent le même combat pour la lutte contre le cancer. Édouard Villot, président, soulignait: « Le bilan est bon, malgré ces deux années difficiles, car vous êtes restés mobilisés » et disait son bonheur de remettre au professeur Marc Ychou, directeur général de l’Institut du cancer de Montpellier, le chèque de 47200€ (12200€ de plus que l’an dernier), en présence de tous ceux qui œuvrent pour cette noble cause ainsi que des deux conseillers départementaux, Christian Lapalu et Dany Dura.

Félicie Nicolas citait ensuite les sommes récoltées par chaque village, ce qui soulevait de forts applaudissements.

Le professeur Marc Ychou, venu spécialement de Montpellier, se disait « heureux d’entendre le nom de ces villages qui chantent et qui sont si généreux. Chaque année, vous réalisez un exploit. Ces fonds récoltés au fil des années alimentent la grande rivière de l’ICM et participent énormément à la recherche et à l’achat de matériel novateur. L’ICM fêtera ses 100 ans en 2023« .

Il présentait un panorama des actualités concernant Val d’Aurelle. Il annonçait le projet de création d’un grand centre de transfert et d’innovation de la recherche, composé de campus où seront réunis les médecins, les chercheurs, l’économie industrielle, et l’arrivée de start-up. Un écosystème qui va permettre un travail autour et avec tous les composants concernant la santé et la lutte contre le cancer. Il se félicitait des avancées en matière de soins aux patients avec du matériel plus pointu qui peut analyser tout ce qui constitue le moteur énergétique du cancer et de pouvoir grâce aux IRM performantes atteindre seulement la cible, ce qui implique moins de rayons, et d’effets secondaires.

Il disait l’importance de l’arrivée de l’intelligence artificielle et de la chirurgie robotique qui font partie des innovations importantes. Ce futur grand centre novateur, le premier en Europe, permettra aussi de réunir tout ce qui accompagne la guérison du malade: kinés, assistantes sociales, psychologues, nutritionnistes, art-thérapeutes…, un plus pour le bien-être du patient et l’amélioration de la vie des accompagnants.

La première pierre de ce grand complexe se fera en octobre 2023. Une grande attente!

L’apéritif offert par la municipalité clôturait ce rendez-vous annuel, qui démontre le respect des chercheurs de Val d’Aurelle envers ces bénévoles et généreux donateurs du canton de Ginestas et des environs. Une visite qui donne au bénévolat toutes ses lettres de noblesse et qui devrait inciter d’autres personnes à rejoindre cette lutte contre ce fléau qu’est le cancer.

Photo et article: L’indépendant du 13/04/22

Moustique-tigre: attention et précaution

Les bons gestes…

Le moustique-tigre est, comme vous le savez, un vecteur potentiel d’arboviroses (chikungunya, dengue…), justifiant la mise en œuvre de traitements ponctuels de lutte antivectorielle {LAV), relevant de la compétence des ARS. Mais il est, de prime abord, un fort nuisant, suscitant une demande sociale également forte. Actif du printemps à l’automne, il est particulièrement « audible » entre mai/juin et octobre.

Nous pouvons tous participer en faisant les bons gestes….protégeons nous !!!

ARS infos

Chaque année en Occitanie nous dénombrons plus 400 000 passages au sein des services d’urgences qui relèveraient d’une prise en charge par la ville en médecine générale.

Médecins, pharmaciens, infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, dentistes, sages-femmes et l’ensemble de la communauté des professionnels de soins primaires sont la porte d’entrée de notre système de santé.

Cette action d’information et de sensibilisation a pour but de promouvoir le bon usage du système de santé et d’améliorer la prise en charge de tous.

Qualité de l’eau au 09/03/22