Vie municipale

Panneau Pocket au service des habitants de la commune

La mairie est équipée, depuis 2 ans de PanneauPocket, l’application d’informations et d’alertes, dans le but d’être au plus proche de ses habitants.

800 ouveillanais ont déjà téléchargé l’appli, mais on peut faire mieux !!!!

Petits rappels utiles:

PanneauPocket est une application mobile qui permet aux collectivités de transmettre en temps réel des alertes, actualités officielles locales et messages de prévention.

L’administré met en favoris toutes les entités qui l’intéresse : les Communes et Intercommunalités qui l’entoure, son Syndicat des eaux, de traitements des ordures ménagères, l’école de ses enfants, la Gendarmerie dont il dépend…

Tout l’écosystème du citoyen se retrouve dans 1 seule et unique application !

Côté habitants, l’application est gratuite, sans publicité, sans création de comptes ni aucune récolte de données personnelles. Il suffit de quelques secondes pour installer PanneauPocket sur son smartphone et mettre en favoris une ou plusieurs collectivités. Toujours présent sur son téléphone mais aussi sur sa tablette, PanneauPocket est accessible également depuis son ordinateur (www.app.panneaupocket.com).

La commune diffuse sur PanneauPocket des alertes et arrêtés de la préfecture, alertes météo, coupures réseau, travaux à venir, comptes-rendus de conseils municipaux, évènements de la vie quotidienne et manifestations… L’administré reçoit les informations, depuis chez lui ou en déplacement, au travail ou en vacances.

Depuis 2017, l’application rend la vie de + de 9300 collectivités plus facile et plus sereine.

100% Française, PanneauPocket est N°1 en France depuis 2017 en nombre de collectivités équipées et en nombre de téléchargements par les habitants. Cette solution digitale extrêmement simple, pratique et à moindre coût permet de renforcer la proximité Élus-Administrés.

L’entreprise œuvre depuis sa création pour aider les territoires ruraux et leurs acteurs. C’est dans cette démarche que tout naturellement la Gendarmerie Nationale et PanneauPocket ont signé un partenariat en 2021. L’ensemble des Gendarmeries de France se sont équipées de l’application pour permettre aux forces de sécurité de sensibiliser un maximum de citoyens et d’augmenter ainsi l’efficience du dispositif opérationnel de tranquillité publique.

Tous autour d’un défi pour le Téléthon 2022

Ce slogan devient réalité à Ouveillan où dès le vendredi 2 décembre à 11 h, Alain Tomas débutera son parcours de 30 heures sur tapis roulant, dans la salle des fêtes. Un défi qui sera lancé en présence de Miss Narbonne, Ouveillanaise de surcroît, des élus et des partenaires. Un second tapis de marche et deux vélos aimablement prêtés par Décathlon Narbonne, permettront à tout un chacun d’accompagner Alain dans son parcours.
Tout au long du défi sportif, des activités, ventes de crêpes et friandises seront proposées salle des fêtes.
Parmi les temps forts de ce week-end solidaire, citons :
– Vendredi 2 : vente d’objets réalisés par les enfants à la sortie des écoles (16 h 40) avec les Ecoliers d’Ouveillan, et à la salle des fêtes, vente de gâteaux sur commande avec  Allô gâteaux, bar à huîtres à partir de 18 h 30, buvette de l’AOCS, spectacle de variétés par l’association L’un pour l’autre à 20 h 30 « au chapeau ».
– Samedi 3 : jeux, atelier par l’asso Chiffons Cartons Créations, vente de crêpes toute la journée par les bénévoles du CCAS, démonstration de rugby avec l’AOCS et tours de véhicules militaires avec le Bataillon Minervois, l’après-midi, salle des fêtes.

A la fin de l’épreuve sportive, samedi vers 17 h,  le Téléthon d’Ouveillan accueillera le jeune Célian parrain départemental du Téléthon,  et Mme Durand, coordinatrice de l’est audois.

Et à 19 h 30, repas du Téléthon le soir sur réservation.

– Dimanche 4 : à 9 h, la Marche de Julien (7 km) avec un départ à 9h, place Carnot.

Venez nombreux soutenir Alain dans son défi et œuvrer pour le Téléthon.

Séance d’entrainement pour Alain chez Décathlon:

Rue Ferrer, les travaux s’accélèrent

L’enfouissement des réseaux se poursuit et parallèlement, les travaux de voirie débutent rue Ferrer. Le chantier va désormais consister à décaisser la chaussée pour préparer le terrain aux trottoirs et nouveau revêtement, ce qui va rendre l’artère impraticable. Le Syndicat de voirie fait le maximum pour limiter les désagréments.

Patience et merci par avance pour votre compréhension.

Une foule recueillie pour le 11 Novembre 22

Les cérémonies du 11 Novembre, en deux temps, ont été très suivies. D’abord au Carré militaire, au cimetière neuf, avec le Bataillon Minervois, un premier hommage aux morts pour la France s’est conclu par un dépôt de bouquet tricolore, avec solennité. Puis après un défilé depuis la mairie, un très grand cortège s’est massé au monument aux Morts.

Après lecture du message national, une gerbe a été déposée en mémoire de ceux qui ont sacrifié leur vie pour notre liberté. L’Union musicale ouveillanaise, les pompiers de Sallèles-d’Aude, les élus, les retraités militaires, le Bataillon Minervois et la population ont écouté les écoliers chanter « La Marseillaise » et « Né en 17 » de JJ Goldman. Dans une vive émotion.

Un apéritif convivial a terminé cette matinée du souvenir qui a réuni toutes les générations.

Cérémonie de commémoration du 11 nov 22.

L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918, met provisoirement fin aux combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918).

À cette occasion, une commémoration aura lieu le 11 novembre à partir de 10h45

10h 45 : Cérémonie au Carré militaire avec le Bataillon Minervois. Dépôt de gerbe par M. le Maire accompagné d’élus

11h 10 : Départ du cortège de la place de la mairie, vers le monument aux Morts.

11h 15 : Cérémonie au monument aux Morts avec les chants des écoliers d’Ouveillan. Dépôt de gerbe par M. le Maire accompagné d’élus

11h 45 : Apéritif offert par la municipalité: salle du 3ème âge, place Carnot.


Message conjoint de Monsieur Sébastien Lecornu, ministre des Armées et de Madame Patricia Miralles, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire:

La nouvelle de la Victoire se répand à la volée dans tout le pays, de clocher en clocher. L’écho du clairon vient d’annoncer la fin d’un conflit qui a éprouvé le monde et décimé les Hommes. La fureur du canon s’est enfin tue, couverte par un immense éclat de joie.

11 novembre 1918, il est 11 heures : c’est l’Armistice.

Pour des millions de soldats venus du monde entier, c’est la fin de quatre terribles années de combat. Le soulagement est immense. La guerre est finie, mais pour les survivants commence un funeste décompte, celui d’un million quatre cent mille soldats français tombés au champ d’honneur, de quatre millions de nos militaires blessés ou mutilés, ces braves aux « gueules cassées » qui plongent la Nation entière dans l’effroi et l’émotion. Le traumatisme est mondial. En tout, ce sont près de 10 millions de soldats qui ont été tués, 3 millions de veuves et 6 millions d’orphelins. Les morts sont presque aussi nombreux parmi les civils. Ceux qui sont revenus des combats racontent la puanteur des tranchées et le fracas des obus. Ils expliquent la peur avant les charges, le courage qu’il faut pour sortir des abris et donner l’assaut aux lignes ennemies sous la mitraille. Ils disent l’horreur du spectacle de leurs frères d’armes qui tombent à leurs côtés.

Souvenons nous de leur bravoure et de leur sacrifice. Commémorons ces soldats dont les noms doivent rester gravés dans nos mémoires comme ils le sont sur nos monuments aux morts, dans les villes et les villages de France, dans l’Hexagone comme dans les Outre-mer.

Souvenons nous des soldats venus d’Afrique, du Pacifique, des Amériques et d’Asie, de ces soldats alliés venus verser leur sang pour la France, et défendre avec nous la liberté sur une terre qu’ils ne connaissaient pourtant pas. Le sacrifice de nos Poilus nous oblige, il nous rappelle que la Paix a un prix, et que nous devons être désormais unis avec ceux qui étaient hier nos adversaires, car « ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir », écrivait Anatole France.

Ce souvenir, ce sont les jeunes générations qui doivent désormais s’en emparer, pour venir raviver la flamme de la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, pour notre liberté. C’est la reconnaissance que la Nation doit à ses combattants, à ceux qui sont tombés et à ceux qui ont survécus.

Aux combattants d’hier et à ceux d’aujourd’hui, comme à leurs familles et ayants droit, la Nation doit continuer d’assurer réparation, reconnaissance et droit, comme l’a voulu le Président de la République.

Cette année nous honorons deux soldats morts pour la France au Mali : le maréchal des logis chef Adrien Quélin et le brigadier-chef Alexandre Martin. Honorons leur sacrifice et celui de tous les soldats qui ont versé leur sang pour la France.

Le monde était convaincu en 1918 que la Première guerre mondiale devait être la « Der des der », la dernière des dernières. Nous savons ce qu’il advint de cet espoir et aujourd’hui, en ce 11 novembre 2022, alors que la guerre est de retour sur notre continent, n’oublions pas le combat des Poilus pour la Paix et le sacrifice de nos soldats morts pour la France.

Vive la République ! Et vive la France !

La Gazette #09 est en ligne

LA GAZETTE Nov – Déc 22 est disponible ou est en cours de distribution mais aussi chez les commerçants du village .

Vous pouvez aussi la télécharger en version numérique ci dessus.

Aidez nous à moins imprimer >>>> moins d’impression c’est:

  • plus de réactivité
  • plus de fréquence
  • plus d’écologie
  • plus d’économie

Abonnez vous à la newsletter municipale sur ce site pour recevoir la gazette directement dans votre boite mail.

Compte rendu du conseil municipal du 21 oct 22 (corrigé)

Suite à un problème de transmission dans la publication précédente, cette version est la mise à jour définitive.