chasseurs

L’association de chasse nous rappelle…

L’ACCA (Association Communale de Chasse Agréée) rappelle que l’Arrêté Ministériel du 16/03/1955 et renforcé le31/08/1989, interdit la divagation des chiens.

« Pour prévenir la destruction des oiseaux et de toutes espèces de gibier et pour favoriser le repeuplement, il est interdit de laisser divaguer les chiens dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois, ainsi que dans les marais et sur les bords des cours d’eau, étangs et lacs. Dans les bois et forêts, il est interdit de promener des chiens non tenus en laisse en dehors des allées forestières du 15 Avril au 30 Juin. »

En effet, pendant cette courte période de reproduction et de nidification, la faune est très fragile.

Certains oiseaux nichent à même le sol comme la Perdrix Rouge, ainsi que d’autres espèces qui sont protégées : l’Œdicnème Criard et l’Outarde Canepetière.

Une femelle dérangée plusieurs fois sur son nid, finit par abandonner les œufs.

C’est pourquoi, il est demandé aux promeneurs de veiller à ce que leurs chiens ne viennent pas les perturber en les tenant en laisse en dehors des chemins.

Nous avons la chance d’avoir sur Ouveillan ces oiseaux des steppes qui viennent nicher.

L’Outarde Canepetière, si rare en d’autres régions est une espèce en danger.

Elle niche notamment aux alentours du château de Fontcalvy, secteur classé « Espace Naturel Sensible ».

Veillez donc à respecter cet arrêté ministériel.

Merci à tous de votre compréhension et bonnes balades avec nos amis à 4 pattes.

Les chasseurs ont nettoyé les fossés

Photo: Mairie d’Ouveillan

Les chasseurs souhaitent s’investir dans la préservation de la nature. C’est dans ce cadre que samedi matin, l’ACCA d’Ouveillan a organisé un nettoyage en règle des fossés, route de Sallèles-d’Aude. Jusqu’à la déchetterie située à la limite du territoire sallèlois, une équipe déterminée a collecté une benne entière de détritus en tous genres : canettes en fer, papiers, enjoliveurs, paquets de cigarettes vides…

La mairie a appuyé avec plaisir cette initiative des chasseurs. Une grillade a réuni le groupe vertueux pour clore une matinée utile. 

Le nouveau Système d’Information sur les Armes

Le nouveau Système d’Information sur les Armes (SIA) sera opérationnel à partir du 8 février. À compter de cette date, les chasseurs devront disposer d’un compte personnel pour acheter une arme. D’ici l’été, tous les détenteurs d’armes seront concernés.

Plus d’infos

Arrêté « Chasse au perdreau » du 15/10/21 n°2021-210

Bonneterre : les chasseurs mobilisés pour le nettoyage à Ouveillan

bdr

Les abords du bois de Bonneterre sont devenus, avec le temps, une décharge à ciel ouvert.

Samedi 17 avril, les chasseurs d’Ouveillan ont organisé une opération nettoyage dans la nature.

En attendant des jours meilleurs et de pouvoir ouvrir cette sortie à un plus grand nombre de personnes, c’est en comité réduit que s’est déroulée cette matinée.

Ils avaient décidé de faire les abords du bois de Bonneterre qui est devenu, avec le temps, une décharge à ciel ouvert.

Ils ont rempli pas moins de deux remorques de déchets divers et il reste près des bâtisses à l’abandon, bien plus que cela à évacuer.

Les chasseurs sont attachés à ce lieu, que ce soit pour la chasse ou tout simplement pour la balade.

Il a été demandé à l’élue qui s’occupe de l’environnement de faire installer des panneaux « Décharge interdite«  afin de dissuader ces tristes sires, presque voyous, qui saccagent la nature.

De plus, comme beaucoup d’Ouveillannais, ils déplorent les tonnes de terre qui y ont été déversées puis étalées sur les terriers de lapins et de renards.

Pour rappel, le renard est un animal classé nuisible et sa présence doit être régulée. Mais il reste néanmoins un acteur indispensable dans les campagnes, notamment en éliminant les lapins malades qui subissent chaque année de grosses pertes dues aux virus de la myxomatose et du VHD.

L’année prochaine, les chasseurs projettent de nettoyer les abords de la route de Sallèles qui mène à la déchetterie, en partenariat avec la mairie et les organismes concernés.

Alors à l’année prochaine, peut-être, avec vos gants et votre sac-poubelle.

Article et photo l’Indépendant du 21/04/21