Eglise

Visite de l’église St Jean d’Ouveillan

Photo: La Com Mairie d’Ouveillan

L’église romane d’Ouveillan est un bon témoin, en pays d’Aude, du premier art roman méridional ». Voici donc ce lieu unique, l’église Saint-Jean l’Evangéliste d’Ouveillan, édifice dont la clé de voûte s’élève à plus de 10 mètres et qui compte 3 chapelles sur chacun de ses flancs. Son histoire remonte au IXe siècle…

Photo: La Com Mairie d’Ouveillan

Tous les vendredis de l’été jusqu’au 26 août, une visite guidée de l’église Saint-Jean d’Ouveillan est organisée. Il suffit de s’inscrire jusqu’au jeudi précédent (avant 18 h): 04.68.46.81.90

Le rendez-vous est fixé devant l’église à 9 h le vendredi matin. La visite est gratuite.

Messe de l’ascension

La messe de l’Ascension sera célébrée par le Père Henri en l’église Saint-Jean d’Ouveillan le jeudi 26 mai à 10h 30

Une veillée de Noël animée

Malgré le contexte sanitaire, deux événements ont pu se dérouler le 24 décembre dans notre commune. D’abord en fin de journée, le Père Noël a effectué sa tournée en quatre étapes. Il est arrivé à bord d’une superbe Traction avant, précédé par le lutin musical. Au Couchant, puis aux Papillons, place Carnot et à la Rouquignole, le célèbre barbu a distribué des chocolats à tous les enfants venus à sa rencontre, dans une ambiance conviviale. L’émerveillement des plus petits est toujours aussi émouvant à voir ! Tout comme la joie des parents !

Photo: Marie Ouveillan

Un peu plus tard, c’est en l’église Saint-Jean qu’était célébrée la messe de la nuit de Noël, devant plus de 120 personnes venues vivre ce moment important de l’année. Le Père Jean-Pierre a apporté tout son enthousiasme et sa verve, accompagné par une chorale composée d’Ouveillanaises et d’Ouveillanais dirigée par André Revel. A l’orgue, Corinne a enveloppé les chants de belles notes. La messe, appréciée de tous, s’est terminée selon la tradition, par « Cantats clouquiers », un chant local en occitan, dans la plus grande ferveur. Pain béni, vin et chocolat chauds ont été ensuite offerts en conclusion d’une parenthèse de partage et de prière. Remercions les bénévoles qui ont participé à la célébration, en chantant ou en préparent le décor (grotte et crèche), sous la houlette de Jeanine et Lucette.

Noel en l’église d’Ouveillan

Photo: Mairie Ouveillan

Nadalet sonne !

Ne vous étonnez pas si vous entendez les cloches sonner à partir de ce mercredi 15 décembre, et jusqu’au 24. Il s’agit de Nadalet, qui annonce la nuit de Noël 9 jours avant.

A 20 h, 20 h 15 et 20 h 30, Noël sera donc en approche, à toutes volées !

Messe de la nuit de Noël

La traditionnelle messe de la nuit de Noël sera célébrée en l’église Saint-Jean d’Ouveillan le vendredi 24 décembre à 21 h. Le Père Jean Pierre officiera pour ce moment si important de l’année. Des chants illustreront la célébration.

La messe du 25 décembre n’aura donc pas lieu. Rendez-vous le 24, dans le respect des règles sanitaires.

Concert le 30 oct en l’église d’Ouveillan

Samedi 30 octobre, l’ensemble Sull’aria ( piano, violon, flûte et voix ) se produira en L’église St Jean d’Ouveillan à 18 heures avec au programme une sélection d’œuvres sacrées.


Entrée libre à la corbeille.

Visite de l’église d’Ouveillan

Si vous désirez faire visiter l’église à des amis ou de la famille de passage : une permanence pour l’organisation de ces visites est faite par le Grand Narbonne Tourisme tous les vendredis de 9h à 12h, place du marché.

Ouveillan : trois cloches et toutes un rôle

De tout temps, les sonneries des trois cloches de l’église ont eu une signification dans le quotidien des habitants et des paroissiens d’Ouveillan jusqu’au jour où… le curé a voulu changer la règle.

En 1846, le curé Dellon, d’Ouveillan, après 10 ans de respect de cet ordre des choses a changé la règle en utilisant seulement la grosse cloche, quelles que soient les occasions.

Face à cette situation et forts mécontents, des administrés ont adressé une pétition au maire pour que le curé respecte la règle établie depuis des temps immémoriaux.

Pétition d’habitants d’Ouveillan à monsieur le maire:

« Les soussignés ont l’honneur de vous exposer qu’il existe d’un temps immémorial dans cette commune trois cloches dont l’une qui est au-dessus de la sacristie n’a toujours servi que pour les messes de chaque jour et les baptêmes, et les deux autres cloches qui sont dans le clocher pour l’office divin du dimanche, l’angélus du matin et du soir; la plus grosse des deux ne servait que pour avertir les habitants d’un danger… Il résulte de ce mode adopté par le curé Dellon, que la sûreté de nos propriétés et de notre tranquillité personnelle se trouve compromise. Nous demandons en conséquence vu les incendies qui éclatent journellement que les anciens usages soient remis en vigueur, usages… Nous espérons que vous rendrez justice à monsieur le préfet afin que ce magistrat veuille dans sa sagesse la prendre en considération…« .

S’en suivi un arrêté pris par le maire sur approbation du sous-préfet le 10 octobre 1846 et signifié au curé par le garde champêtre Amigues:

« Art 1er. A l’avenir, pour appeler les fidèles à la prière soit à la messe de chaque jour, soit à un baptême ou toute autre cérémonie religieuse, il ne sera fait usage que de la petite cloche qui est au-dessus de la sacristie comme il s’est pratiqué de tout temps.

Art. 2. Pour l’office divin du dimanche, sépulture, angélus du matin et du soir, il ne sera fait usage que des deux cloches qui sont dans le clocher.

Art. 3. Pour avertir les habitants d’un danger commun tel qu’incendie ou toute autre calamité, on ne fera usage que de la grosse cloche afin que la population (un sinistre venant à éclater) puisse se porter promptement sur les lieux avertie par le son de cette cloche, sachant qu’elle ne doit fonctionner que pour annoncer un danger… Ouveillan le 24octobre 1846, le maire Berlan« .Renseignements fournis par Véronique Lallemand, dont on peut suivre ses recherches sur son blog : ouveillanpatrimoine.blogspot.com.

On ne peut occulter la magnifique cloche qui siège dans le hall de la mairie depuis près de 30 ans. Celle-ci se trouvait sur les remparts près de l’ancienne mairie, avec une particularité…

Remparts démolis, mairie déplacée dans les années 55/60, la cloche fut oubliée dans un garage jusque dans les années 85/90. Heureusement, le garde Éric Baillat la découvrit et elle fut aussitôt mise en valeur accompagnée d’une plaque où est écrit: « fournie par monsieur Violes, horloger à Capestang en l’an 1867 à Pierre Hilarion Mary, maire d’Ouveillan. Cette cloche installée sur les remparts sonnait les enterrements civils ».

Article et photo l’Indépendant du 02/04/21

Rameaux bénis

La bénédiction des rameaux pour la paroisse Saint-Vincent sera célébrée le samedi 27 mars à 17 h, lors de la messe qui aura lieu en l’église de Sallèles-d’Aude.

Pour les personnes ne pouvant se déplacer ou souhaitant en récupérer, une distribution de rameaux bénis se tiendra à Ouveillan le dimanche 28 mars de 10 h à 11 h, sur le parvis de l’église Saint-Jean, dans le respect des règles sanitaires.