Maire

La police municipale rappelle…

M. le Maire et la police municipale communiquent:

Mesdames, Messieurs,

En matière de stationnement, nous vous rappelons quelques règles pour le mieux vivre ensemble et le respect de chacun des usagers, piétons, cyclistes et propriétaires de véhicules motorisés.

Les emplacements surélevés attenant à la chaussée sont exclusivement réservés à la circulation piétonne.

Les véhicules motorisés garés sur l’accotement sont considérés comme étant des stationnements très gênants sur trottoir. Cela peut entraîner des contraventions, des immobilisations et des mises en fourrière dans certains cas.

Vous ne devez ni contraindre les autres véhicules, ni bloquer la visibilité, ni être synonymes de danger pour tous les usagers de la voie publique.  La règlementation liée à la circulation routière est stricte.  La Police Municipale pourra agir en conséquence.

Merci de votre compréhension.

Renouvellement en mairie

Photo: Mairie Ouveillan

Une cérémonie inhabituelle s’est déroulée dans la salle des mariages de la mairie avec l’aimable participation de M. Le Maire, Jean Paul Chaluleau, qui pour la première fois a présidé au renouvellement des vœux pour les 30 ans de mariage de M. Denis RAPHANAUD et Mme Sandrine BILLON (domiciliés 15 rue des Mines).

En effet ils s’étaient dit « oui » le 16 mai 1992 à ORMESSON SUR MARNE. Nous adressons nos sincères félicitations aux « toujours jeunes mariés ».

Au nom du vivre ensemble…

Vos élus disent « stop » aux incivilités et comportements déplacés qui se multiplient. Ils signent une tribune au nom de toutes celles et tous ceux qui, à travers leur métier, leur mandat, leur engagement, donnent de leurs compétences, de leur temps, de leur goût des autres. Ils attendent parallèlement des réponses plus fermes des autorités pour souligner la gravité de dérives qui n’épargnent aucune des 37 communes du Grand Narbonne. Manifestez votre soutien ➡ https://lc.cx/gAcaoa

Un chèque de 35 000 € au centre anti-cancer de Val d’Aurelle

Un montant inespéré aux yeux des responsables du centre de lutte contre le cancer de Montpellier

Mercredi 7 juillet, le maire Jean-Paul Chaluleau, accompagné d’Edouard Villot, président du comité du canton du Ginestas, d’Yvette Goixart, déléguée sur Ouveillan, Jakie Taillades et Max Faure, disait sa joie de recevoir Ivanick Chataignié, responsable de l’ICM Val d’Aurelle, et Cyril Hamel, chargé des relations avec les donateurs, pour la remise du chèque de 35000€. C’est le résultat des collectes réalisées sur l’ensemble du canton de Ginestas au profit du centre de lutte contre le cancer de

Montpellier: Edouard Villot regrettait que cette remise, vu le contexte sanitaire, n’ait pu se dérouler comme il était de tradition, en présence de tous les maires et de l’ensemble des bénévoles. Ce n’était que partie remise disait-il. Il soulignait aussi que le chèque était bien moins important qu’à l’habitude, car les bénévoles et délégués n’avaient pu mettre en place les actions ponctuelles, comme ils le font depuis tant d’années.

Mais le professeur Ivanick Chataignié, lui, disait sa joie de recevoir ce chèque de 35000€, récolté sur le canton et les villages environnants, qui était inespéré… Car la Covid a limité les dons des entreprises et de beaucoup d’associations bienfaitrices. Pour l’ensemble des chercheurs, la générosité de tous permet des avancées importantes pour la recherche.

Ce chèque va aider à poursuivre un projet ambitieux : « le regroupement dans une entité unique de toutes les composantes nécessaires au développement et à l’accélération du transfert de l’innovation vers les patients qui est une chance unique pour structurer une recherche translationnelle dédiée à la médecine de précision.« 

Edouard Villot remettait aussi deux sacs de coussins, offerts par l’atelier de couture Les cousettes de Moussan, qui seront utilisés dans le service du cancer du sein à l’ICM.

Un grand merci était adressé par les responsables de Val d’Aurelle à l’ensemble des bénévoles et des donateurs de tous les villages qui ne ménagent pas leurs efforts et espéraient les recevoir bientôt à Montpellier.

Photo et article de l’Indépendant du 15/07/21

Une cérémonie pour la citoyenneté à Ouveillan

La municipalité a souhaité renouer avec la cérémonie de la citoyenneté, organisée en direction des jeunes de 18 ans, afin de leur remettre leur première carte d’électeur. Timide mais réel retour qui s’est accompli mercredi après-midi, salle du Carré d’art.

Quelques jeunes n’ont pu être présents, retenus par leurs études.

Avant de leur confier un des symboles de la démocratie, le maire Jean-Paul Chaluleau a rappelé aux nouveaux majeurs leurs droits et devoirs, ainsi que les principes de la République.

Désormais, ces jeunes peuvent devenir acteurs de la société en toute responsabilité. Ils deviennent en outre des exemples pour les générations qui suivent.

Bienvenue à elles et à eux dans le monde des « grands »!

Article et photo de l’indépendant du 30/03/21

Rosalie Rosa, notre nouvelle centenaire !

En fin de semaine dernière, une petite fête a mis à l’honneur une pensionnaire de l’EHPAD Dominique Ribes. Une Ouveillanaise, Rosalie Rosa, célébrait en effet ses 100 ans, le 19 février exactement. Elle est arrivée dans notre commune il y a près de 80 ans. Elle s’y est mariée et a fondé une belle famille.

Entourée de ses enfants Marie, Thérèse et Bernard, de Soeur Claire Emmanuelle et du maire Jean-Paul Chaluleau, la centenaire a eu droit à deux magnifiques bouquets de fleurs pour marquer l’événement. Evénement partagé avec sa famille en comité restreint évidemment (Covid oblige), puis dans l’après-midi avec les autres pensionnaires, à travers un beau gâteau d’anniversaire.

Tous nos compliments à Rosalie. Derrière son regard, un siècle nous contemple !

Didier Codorniou, vice-président de la Région, en visite à Ouveillan

Didier Codorniou, premier vice-président de la région Occitanie, est venu à la rencontre des élus ouveillanais en début de semaine. Sa visite a été l’occasion d’aborder plusieurs sujets et de faire le tour des problématiques et projets municipaux.

En entrant en mairie, Didier Codorniou s’est félicité « du contact renoué entre la commune et la Région ». Dans les années les plus récentes, il avait eu l’occasion de se déplacer dans la commune, mais plutôt à l’invitation des vignerons. Pour lui souhaiter la bienvenue, le maire Jean-Paul Chaluleau, était accompagné d’une délégation d’élus, composée de Brigitte Bestué, Jean-Antoine Villegas et Jacques Bardin.

En préambule, une réunion de travail en mairie a permis de présenter la situation d’Ouveillan, puis les différentes pistes de réflexion et d’action. Il a notamment été question du projet de cantine scolaire, de la seconde tranche de la Maison des associations, de l’opération bourg-centre, d’un projet culturel aussi.

Les travaux aux écoles ont été également abordés, la réfection des toitures notamment, étant essentielle, tant l’état de dégradation est important.

Didier Codorniou a bien pris note de tous les chantiers ouveillanais et a salué la volonté d’avancer des élus et du personnel communal, dans un contexte pourtant difficile. Il a détaillé au passage les divers domaines dans lesquels la Région peut intervenir.

Dans un second temps, le vice-président de la Région est parti à la découverte du cœur de village, avec les élus. Il a apprécié les atouts patrimoniaux d’Ouveillan et il s’est rendu sur le chantier de la Maison des associations.

À l’issue de cette matinée de rencontre et d’observation menée dans un climat amical et de confiance réciproque, Didier Codorniou a réaffirmé le souhait de la Région de soutenir les initiatives et les projets des communes rurales, ce qu’elle accomplit au quotidien à travers une palette d’engagements. Il reviendra à Ouveillan dans quelques semaines pour approfondir certains dossiers.

Cette première prise de contact a été très positive entre une commune désireuse de travailler avec toutes les collectivités partenaires et la Région Occitanie, qui entend continuer son œuvre de soutien aux initiatives locales. En cette matinée, Ouveillan a été d’attaque avec en son sein un ex trois-quart centre de grand talent.

Article 16/01/21 – Correspondant

Interview avec M. Le Maire J. Paul Chaluleau

En ce début d’année, le maire Jean-Paul Chaluleau et son équipe calquent une feuille de route perturbée par le Covid.

Quelles ont été vos priorités depuis votre élection en 2020 une année impactée par le Covid ?

Élus officiellement le 23 mai, nous nous sommes, dès le début du confinement, le 17 mars, impliqués dans de nombreuses interventions auprès de la population : la tenue du marché hebdomadaire, avec barrières et gel obligatoire, listing et distribution des masques aux personnes prioritaires, aidés par des bénévoles.

Nous avons veillé à ce que le minimum des activités puisse fonctionner avec le personnel municipal, qui nous a bien aidés en pareilles circonstances et que l’on considère. Notre regret ? L’arrêt de la vie associative des activités sportives et de pans de l’économie. On a fait tout ce que les règles sanitaires nous ont permis de faire, mais un sentiment de frustration par rapport à nos souhaits s’est fait sentir. Heureusement le spectacle de Fontcalvy, la Tempora, le forum des associations ont mis du baume au cœur. Le CCAS a été refondu dans un fonctionnement légal et efficace auprès de la population, par une implication sur des actions caritatives et auprès des personnes vulnérables ou en difficulté. Nous mettons la salle des fêtes aux normes, nous avons nettoyé le cimetière en y installant une signalétique, agi sur la propreté du village. Bref nous essayons d’améliorer au plus vite le quotidien des Ouveillanais, même si l’état des finances limite nos actions.

On note une mise en place d’une communication importante par la municipalité pourquoi ?

Il fallait retisser du lien avec les Ouveillanais, répondre à leurs préoccupations. Déjà un constat : sur l’ancien site internet de la mairie, 6 500 visiteurs à l’année, sur le nôtre déjà 23 000 pages lues par mois, c’est dire l’attente des Ouveillanais qui voient là un outil important. Nous sommes réactifs et intervenons plus vite sur les problèmes. La gazette tous les 3 mois est un lien important. Nous allons reprendre les permanences le samedi matin. Un projet d’une application mobile est à l’étude avec installation de petits écrans chez les commerçants, à moindres frais évidemment.

Comment voyez-vous l’évolution sanitaire, quels sont vos projets dans l’immédiat et vos souhaits aux Ouveillanais ?

La santé ! Et qu’on sorte de cette crise sanitaire au plus vite, que la vie associative qui tisse des liens importants sur le village reprenne. Notre vœu le plus cher, travailler sur la qualité de vie et redonner de l’enthousiasme aux Ouveillanais, retrouver l’Ouveillan accueillant et festif. On veut accompagner nos viticulteurs, commerçants et artisans. Pour ce bien vivre ensemble, je lance un appel au civisme, chacun doit se sentir concerné par la propreté, le respect, la sécurité et participer à la vie associative. Trois caméras mobiles, pour la sécurité vont être installées d’ici peu. Le souci ? On n’a pas de visibilité à long terme et nos projets sont en stand-by car liés aux contraintes sanitaires, et hélas financières. Nous allons rénover une partie du toit des écoles car des classes prennent l’eau, le carré d’arts dont le plafond s’est en partie effondré, sécuriser le Royal, réfléchir au futur de la Maison des associations, dont seulement la 1re tranche a été financée, le patrimoine, la cantine, et revoir certains axes du village jusque-là négligés.

Article du 9/01/21