Arrêté préfectoral « Levée des restrictions usage de l’eau »

Après un début d’automne chaud et sec, les précipitations observées depuis la mi-novembre, de l’ordre de 30 à 60 mm, ont eu un effet bénéfique sur les cours du département de l’Aude. Au regard de cette situation, qui marque la fin de la sécheresse 2022, le préfet de l’Aude a décidé de lever l’ensemble des mesures de restriction mises en place depuis le début du mois de juillet.

La levée de ces mesures permet désormais de dresser un bilan consolidé de la sécheresse inédite traversée par le département en cette année 2022. Une session de « retour d’expérience » a été organisée en ce sens en préfecture, vendredi 25 novembre 2022, sous la présidence du Préfet de l’Aude qui y a associé l’ensemble des très nombreuses parties prenantes à la gestion de l’eau.

Cet épisode de sécheresse de près de 5 mois aura ainsi été particulièrement sévère par sa durée et son intensité. Il s’est caractérisé notamment par un déficit pluviométrique de près de 50 %, associé à des températures très élevées, de l’ordre de 3°C de plus que les normales saisonnières de juin à octobre. Les mois de juillet et août auront été encore plus chauds avec un dépassement de température de 4°C par rapport aux normales. Pendant 27 jours, la température aura ainsi dépassé 35°C en journée. Ces conditions météorologiques ont induit une sécheresse des sols record lors de la période estivale nécessitant un recours important aux ressources en eau.

Afin de partager au mieux la ressource en eau et de déterminer les mesures de restrictions les plus appropriées, le comité de gestion de l’eau s’est réuni de façon hebdomadaire depuis la fin du mois de juin. Ceci a nécessité la mobilisation accrue de l’ensemble des partenaires de l’État. Au total, 12 arrêtés successifs de restrictions de l’eau auront été pris, et de très nombreux contrôles diligentés par les services de l’État, auprès d’usagers de l’eau très
divers. Environ 400 points de prélèvement auront par exemple, dans ce cadre, fait l’objet d’actions de contrôle.

En dépit de la levée des restrictions qui demeuraient en vigueur, la vigilance doit toutefois rester de mise, car la saison hivernale 2022-2023 doit impérativement permettre au département de l’Aude de reconstituer ses ressources en eau pour aborder avec un maximum de sérénité la saison estivale 2023. En effet, cette sécheresse a conduit à une baisse significative des niveaux des nappes souterraines, avec une situation défavorable pour plus de la moitié des ressources et une tendance généralisée encore à la baisse. Une recharge significative des nappes souterraines est donc nécessaire pendant l’hiver pour reconstituer les réserves et éviter les ruptures d’alimentation en eau. Au cours des derniers mois, les barrages ont globalement tous été très fortement mobilisés ; aussi en cette fin d’année leurs niveaux sont particulièrement bas. Là aussi, des précipitations sont nécessaires, afin de reconstituer les stocks pour garantir les usages de l’eau l’année prochaine.

Le préfet de l’Aude, devant l’ensemble des participants à la session de retour d’expérience organisée le 25 novembre, a également formulé le vœu que, grâce aux enseignements tirés de la saison 2022, les réflexions conduites s’agissant de la gouvernance et du partage de la ressource en eau puissent aboutir avant le début de la saison 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.