Concert en l’église d’Ouveillan le 24 aout 22

Le Chœur de l’Université d’Alcalá (Espagne) fondé en 1979,

La chorale d’Alcala de Henares en concert

Pour toute une génération, des souvenirs reviennent à l’évocation d’Alcala de Henares. C’est en effet avec cette ville proche de Madrid que Narbonne était jumelée, au début des années 70. Dans le cadre des échanges entre les deux cités, des séjours avaient été organisés, en Espagne et en Narbonnais. Le jumelage a ainsi permis de tisser des liens d’amitié. Liens qui ramènent, presque 50 ans après, nos « jumeaux » d’Alcala dans l’actualité ! Avec en figure de proue, la chorale universitaire, qui fait escale à Ouveillan ce mercredi 24 août pour un concert unique.

Ville natale de Cervantes, Alcala de Henares n’a jamais oublié Narbonne. Les adolescents d’alors, qui avaient séjourné sur notre territoire, non plus ! Une des voix du chœur, Marisol, a naturellement contacté ses anciennes correspondantes ouveillanaises pour les revoir, si possible à la faveur d’un concert, puisque la chorale préparait une tournée dans le Sud de la France. Entre Perpignan, Lourdes et Beynac, Ouveillan s’est donc proposée pour organiser une halte musicale. Ce qui donnera l’occasion à la délégation espagnole de visiter Narbonne, d’y être reçue, d’aller en bord de mer puis de chanter en fin de journée. Un superbe programme qui rappellera qu’un jumelage, même éprouvé par le temps, ne meurt jamais vraiment.

En l’église d’Ouveillan, la chorale d’Alcala interprètera des chants baroques, du spirituel (gospel) et des chansons traditionnelles espagnoles. Un répertoire éclectique pour un public qui, pour partie, découvrira sans nul doute la beauté de l’édifice et la sérénité du lieu. Tout en appréciant le talent vocal d’un ensemble appelé à célébrer les relations avec l’Espagne, un demi-siècle après les premiers contacts ! Il y aura de l’émotion ce mercredi…

Site web de la chorale

Article de l’Indépendant du 4 septembre 22

Photo: l’Indépendant

Ce mercredi24 août au soir, le temps était à la communion entre le village d’Ouveillan et la ville d’Alcala de Heneres par le truchement de sa chorale universitaire qui s’est produite pour un concert exceptionnel en l’église Saint-Jean.

La ville d’Alcala, dont la chorale est originaire, a été jumelée avec Narbonne pendant de nombreuses années, car il existe avant tout, un lien historique très fort entre ces deux villes. En effet, d’après la tradition catholique, Just et Pasteur, sont deux frères chrétiens, martyrisés à Acala de Heneres, près de Madrid, en 304 après J-C, pendant les persécutions ordonnées par Dioclétien, empereur romain qui régna du 284 à 305. Des reliques des deux martyrs seraient en la cathédrale de Narbonne qui porte leur nom.

Cette cité où Cervantès a vu le jour, est restée toujours très proche de nos territoires narbonnais et ouveillanais à la faveur de nombreux échanges humains. C’est ainsi que Marisol, une des voix du chœur, a contacté ses anciennes correspondantes afin de retisser ces liens, profitant d’une tournée qu’ils effectuent actuellement dans le sud de la France.

Cette réception s’est traduite pour les membres de la chorale, par la visite de la ville de Narbonne, de sa cathédrale Saint-Just, et du bord de mer, accompagnés des guides ouveillanais hispanisants que sont Jean-Antoine Villégas et Julien Grande ainsi que de l’adjointe à la mairie de Narbonne en charge de l’événementiel et au jumelage.

Cette journée s’est terminée par un concert majestueux, balayant un répertoire varié tel que des œuvres baroques, des chants gospel, d’autres chansons issues des différentes provinces ibériques ainsi que quelques ballades dans la langue de Shakespeare.

Il y avait une réelle émotion ce mercredi dans le chœur de l’église, dans le chœur vocal et dans le cœur du public.

Article du 04/09/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.