Des « écomarcheuses » efficaces

Il suffirait d’un geste de respect… Que ceux qui jettent leur canette de bière, paquet de cigarettes, masque et autres détritus dans la campagne n’auraient qu’à faire pour que ceux qui se promènent puissent apprécier un environnement propre et beau, car dame nature, elle, se comporte bien : chaque année elle refleurit, reverdit, embellit nos paysages, pour nous sortir de la grisaille de l’hiver.

Mais voilà certaines personnes n’en n’ont que faire, hélas !

Pour parer à ces incivilités, mais surtout parce qu’elles en ont assez de voir ces saletés qui gâchent leur plaisir visuel, les marcheuses qui se retrouvent tous les jours, dès 8 heures ont décidé de pratiquer une balade « écomarcheuse« .

Bien équipées de pinces accrocheuses et sacs plastiques, tout en marchant, riant et bavardant elles glanent ici et là canettes, bouteilles plastiques, mégots, papiers gras et autres « cochonneries » que certains n’hésitent pas à abandonner le long des chemins.

Bonjour tristesse. À l’heure où l’on manifeste pour le climat et l’environnement, il faudrait revenir peut-être au B.A. BA de la propreté individuelle avant d’amorcer la propreté collective.

Article et photo de l’Indépendant du 31/03/21

1 réflexion sur “Des « écomarcheuses » efficaces”

  1. GROLLET Martine

    C’est une honte de voir tous ces déchets, de toutes sortes, envahir le village, alors qu’il y a des poubelles presque à chaque coin de rue, ainsi que des containers pour le tri sélectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.