Finances en berne en recherche d’aide exceptionnelle

Le conseil municipal s’est réuni afin d’adopter et de voter les différents budgets de la commune et de la ZAC. En préambule, le maire et le conseil municipal ont tenu à réaffirmer leur soutien au monde viticole et agricole touché par le gel.

Ensuite, chaque conseiller ayant reçu en détail l’état des finances municipales a pu voter les différents budgets.

Le maire Jean-Paul Chaluleau ayant exposé les conditions de préparation du budget primitif communal 2021 explique que l’équilibre est obtenu avec un concours exceptionnel de l’État de 545000€, compte tenu de la nécessité d’équilibrer le budget annexe qui prévoit de finir une opération d’investissement engagée par la précédente municipalité et financée à 30% par emprunt, et de l’inopportunité d’augmenter les taxes foncières.

Lors des prochains budgets, une nouvelle aide sera demandée pour amortir les emprunts restant sur la ZAC.

Le budget primitif mairie est adopté et arrêté comme suit; fonctionnement 2812585€, investissement 1789580€.

Le budget primitif de la ZAC: fonctionnement 1877784€, investissement 1800393€.

Taux de fiscalité: la réforme de la fiscalité ayant supprimé la taxe d’habitation pour les résidences principales, les communes bénéficient à partir de l’année 2021 du transfert du taux départemental de la taxe foncière sur les propriétés bâties, pour l’Aude 30,69%.

Ceci permet la neutralité de la perte de la taxe d’habitation pour les finances de la commune et n’a aucun impact sur le montant final réglé par le contribuable local.

La taxe foncière sur les propriétés non bâties est reconduite comme en 2020: 69,99%. Le produit attendu en 2021 est de 1080343€.

Projets budgétés. Parmi les projets inscrits au budget, notons l’achèvement des mises aux normes du Royal, de la salle des fêtes, les travaux de réfection aux écoles, l’effacement des réseaux sur le futur site de la cantine.

Subventions. Les subventions aux associations seront reconduites au prorata des activités présentées et à venir, compte tenu des cessations dues à la crise sanitaire pour certaines. La municipalité a affiché sa volonté de maintenir les subventions pour soutenir le tissu associatif local.

Une aide départementale perdue. Les travaux de la maison des associations n’étant pas terminés au 31 mars 2021, le Département se voit dans l’obligation de retirer une partie des aides attribuées, la subvention ayant été accordée il y a plus de cinq ans. La perte des aides est estimée à environ 50000€.

Article l’Indépendant du 23/04/21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.