La commune d’Ouveillan « bientôt labellisée éco-mobilité »

Entretien avec Isabelle Vanderhooft adjointe à la mairie d’Ouveillan en charge du patrimoine, de l’environnement, de la culture et du cadre de vie.

Quelle a été votre motivation pour vous présenter aux dernières élections?

Tout d’abord ma situation personnelle me laisse un peu plus de liberté puisque mes deux filles ont grandi et sont désormais étudiantes. Par ailleurs, mon expérience professionnelle au Grand Narbonne communauté d’agglomération, ainsi que l’acquisition récente de nouvelles compétences en matière de gestion de l’écologie au travers des politiques publiques m’ont portée naturellement à accompagner Jean-Paul Chaluleau. Élue en 2008, j’ai pu aborder la complexité d’une gestion municipale. En 2021, je retrouve une continuité sur des dossiers que je n’ai pu finaliser durant mon premier mandat.

Quelles sont vos priorités?

Pour l’environnement, notre commission municipale s’est engagée dans une démarche de réduction de ses déchets. Plusieurs opérations sont en cours: déploiement de composteurs collectifs déjà mis à la Rouquignole, prochainement à l’Ehpad. Nous avons multiplié les bornes de tri de collecte des tissus, une borne sera bientôt installée au Spar. Une réflexion sur la gestion des déchets verts issus des espaces verts communaux est en cours. Une étude de coût quant à l’évacuation des déchets inertes (morceaux de voirie, bloc de béton) qui encombrent le point de stockage de La Saignée, est en cours. Une nouvelle démarche en partenariat avec le Grand Narbonne et Eco-mobilier a permis l’installation des bennes dédiées à la collecte du mobilier usagé route de Sallèles.

Un dossier fait l’objet d’une attention particulière: celui des dépôts sauvages et notamment le site de Bonneterre pour lequel une procédure judiciaire est en cours.

Pour la culture, je tiens à souligner le travail mené par Véronique et Jean-Michel Sauget, qui ont répertorié, sécurisé les archives, mais hélas, les plus anciennes ont disparu, victimes sans doute d’un trafic bien organisé et facile pour des petites communes peu formées sur la protection de leurs fonds anciens. Une démarche de sécurisation de la Grange de Fontcalvy est en cours ce qui permettra d’ouvrir à nouveau ce site aux expositions. Pour le cadre de vie, la commission a travaillé sur la mobilité à vélo. La commune sera, nous l’espérons, bientôt labellisée « éco-mobilité » avec des perspectives de voies douces pouvant relier Cuxac-d’Aude ou Sallèles à Narbonne.

Quels bilans tirez-vous de cette année particulière vu le contexte sanitaire?

Je suis épatée par le fait qu’une toute nouvelle équipe en gestion municipale ait pu s’emparer en si peu de temps d’autant de problématiques: rénovation d’urgence des écoles, le dossier de déploiement de la vidéo protection, la mise en place de supports de communication efficaces, le suivi drastique des travaux de voirie, la préparation des festivités pour l’après… avec un point d’orgue: celui d’avoir organisé la santé publique de ses citoyens en vaccinant plus de 85% des personnes de plus de 75 ans dès le mois de mars.

Que souhaitez-vous pour la commune dans les cinq ans à venir?

Voir éclore tous les projets sur lesquels nous nous sommes engagés et ce malgré une conjoncture locale économique défavorable. Ouveillan a une identité forte avec un patrimoine culturel et architectural qu’il est temps de dévoiler comme attrait touristique majeur et nous y travaillons avec le Grand Narbonne. Les institutions ne remplaceront jamais l’implication citoyenne, donc rendez-vous le 27 décembre pour la fête du village!

Article de l’Indépendant du 08/07/21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.