« Pass vaccinal » : ce qui change au 15 février 2022

Pour les personnes majeures, la dose de rappel devra être réalisée dès trois mois après la fin de leur schéma vaccinal initial, et dans un délai de quatre mois maximum.

Depuis le 15 février 2022, le délai de validité du certificat de vaccination sans dose de rappel dans le « pass vaccinal » est porté à quatre mois au lieu de sept mois pour les personnes de plus de 18 ans et un mois.

Ainsi, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur dose de rappel au plus tard quatre mois après leur dernière injection pour conserver leur certificat de vaccination valide dans le « pass vaccinal ».

Les personnes sont éligibles dès trois mois après leur dernière injection et disposent donc d’un mois pour faire leur rappel. Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.

Néanmoins, le « pass vaccinal » pourra être réactivé dès lors que la personne aura fait son rappel de vaccination.

Les personnes de 16 à 17 ans n’ont pas l’obligation de faire leur rappel pour conserver leur « pass vaccinal », même si le rappel leur est ouvert.

En savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.