Un médaillé discret à Ouveillan

Photos: Mairie Ouveillan

En concert ce jeudi soir à L’Arena de Narbonne, le chanteur et comédien a fait un crochet par Ouveillan, un village qui l’a accueilli en 2000 pour Les Vendanges du cœur dont le maire d’aujourd’hui, Jean-Paul Chaluleau, fut la cheville ouvrière. L’occasion pour ce dernier de remercier l’artiste pour sa fidélité à la commune qu’il n’hésite pas à mettre en valeur dès qu’une occasion se présente. 

Décontracté, sans chichi, en toute simplicité, Patrick Bruel a fait une halte de quelques minutes à Ouveillan, ce jeudi, à 14 h. Avant de reprendre la route pour Narbonne, où il s’apprêtait à répéter pour le concert du soir même à L’Arena, l’artiste a répondu à l’invitation du maire de la commune, Jean-Paul Chaluleau, avec qui une amitié sincère s’est nouée lors des fameuses Vendanges du cœur. « C’était en 2000. Sur proposition de Jean-Jacques Goldman, Patrick a répondu favorablement à notre invitation pour donner un concert au profit des Restos du cœur. On ne se connaissait pas et on s’est apprécié tout de suite. Depuis, c’est une histoire d’amitié et de fidélité entre nous, mais aussi avec Ouveillan », notait le premier magistrat qui a souhaité lui décerner la médaille de la Ville, la toute première de son mandat. L’occasion pour lui d’égrainer les souvenirs d’il y a presque 22 ans, mais aussi de souligner les nombreuses initiatives du chanteur en faveur de la commune, de sa promotion : « J’ai en mémoire une émission de télévision, où tu n’as pas hésité à faire la promotion des vins du village », notait encore Jean-Paul Chaluleau. 

Le caractère humain, de partage qui sont les valeurs des Restos

Patrick Bruel, de son côté, a reçu « avec fierté » la médaille frappée du blason de la commune  : « Quand Jean-Jacques Goldman m’a parlé de toi et de ton initiative, immédiatement, j’ai dit oui. J’ai toujours chez moi les bouteilles de la cuvée 2000. Tu as fait connaître Ouveillan à beaucoup de gens, tu as fait plaisir à beaucoup de monde. Et puis, au-delà de l’œuvre caritative, il y a l’environnement, le caractère humain, de partage qui sont les valeurs des Restos. »

Retour en octobre ?

Même si la vente aux enchères continue et rapporte toujours de belles sommes à l’association, l’artiste ne pouvait que regretter l’arrêt des concerts estivaux en 2015 : « Ça serait bien de continuer, non? », a-t-il ainsi demandé. « On va faire quelque chose », a répondu le maire qui ne désespère pas d’accueillir Patrick Bruel à Ouveillan, à nouveau en octobre, pour le festival « Les Enfants du cinéma » où Patrick Bruel pourrait présenter le long métrage « Un sac de billes », sorti en 2017.  

En attendant, le chanteur a repris la route, celle de la tournée qu’il avait mise entre parenthèses en décembre dernier pour cause de Covid : « Ça fait du bien d’être ensemble et de se serrer les coudes : surtout par les temps qui courent… »

Texte: ARNAUD CHABÉ pour l’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.