Une première adjointe engagée

Afin de mieux faire connaissance avec les cinq adjoints et les 2 conseillers délégués et avec leurs délégations, nous vous les présenterons au gré des semaines à venir.

Premier portrait, Brigitte Bestué, première adjointe.

Quelle a été votre motivation pour vous présenter aux dernières municipales ?

En 2018, arrivée à l’âge de la retraite après 35 années en tant que médecin du travail, j’ai eu envie de mettre mon temps libre et mes connaissances au service de la commune. J’ai donc rejoint Jean-Paul Chaluleau pour m’investir dans le domaine de la santé et du social.

Pourquoi première adjointe?

Disponibilité et proximité. Le maire m’a proposé ce poste, pour ces raisons tout simplement.

Quel est votre principal travail et vos différentes responsabilités?

Je suis présente régulièrement en mairie. Tous les lundis, je fais, avec le maire, le point sur les événements de la semaine écoulée et les projets en cours. Nous partageons dans un deuxième temps avec le DGS. Mais l’essentiel de notre travail se fait de manière collégiale au sein de réunions de bureau et de commissions animées par le maire.

Ma délégation: La santé et le social. Je participe aussi à la commission enfance et jeunesse et à la commission RH. Très attachée au patrimoine, j’ai beaucoup d’intérêt pour la commission environnement et patrimoine.

Ma première mission a été de structurer le CCAS autour d’un conseil d’administration avec un président, 14 administrateurs (7 élus et 7 représentants de la société civile.) Nous avons ensuite créé une commission extra-municipale qui a été ouverte aux Ouveillanais volontaires.

Un lourd travail de mise à jour des dossiers a mobilisé les agents administratifs et l’implication du conseiller référent numérique a permis leur informatisation. Jennifer Segura, l’agent administratif qui remplace Christelle Durand, assure désormais le lien entre les bénéficiaires et les différents travailleurs sociaux.

Votre bilan après une année particulière vu le contexte sanitaire?

Nous avons pu mener à bien des actions solidaires comme la distribution de chocolats aux aînés et des colis de Noël.

Grâce à des contacts privilégiés avec l’ARS et la communauté des professionnels de santé du Grand Narbonne nous avons pu vacciner au village les personnes de plus de 75 ans volontaires. En prenant en compte les personnes vaccinées par d’autres canaux, 83% de cette tranche d’âge sont vaccinées!

Je tiens à souligner qu’avec très peu de moyens financiers, vu le contexte budgétaire de la commune, c’est grâce à l’aide des élus, bénévoles, agents administratifs et techniques que nous avons pu mener à bien ces projets.

En conclusion, je suis engagée pour encore 5 ans et j’aurai à cœur de m’investir dans d’autres actions en faveur des Ouveillanais.

Article de l’Indépendant du 08/04/21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.