Installation de panneaux photovoltaïques…. Attention!!!

Promouvoir les énergies renouvelables, limiter  les dépenses énergétiques sont dans les préoccupations des ouveillanais comme de tous les français et les demandes de déclarations préalables de travaux pour pose de panneaux photovoltaïques affluent en Mairie.
Or, Ouveillan possède 4 sites protégés au titre des monuments historiques (L’Église, la Grange de Fontcalvy, le Monuments aux morts et une partie du Château du Terral) de plus la commune est longée par le canal du midi inscrit au patrimoine de l’UNESCO.


Cette situation impose de soumettre l’instruction des dossiers de permis de construire et  les déclarations préalables de travaux à l’Architecte des bâtiments  de France lorsqu’ils concernent des biens situés dans les  périmètres protégés.
Afin d’éviter des déconvenues, nous conseillons vivement  aux administrés de prendre contact en Mairie avant de s’engager dans ce type de travaux.

Installation de panneaux photovoltaïques…. Attention!!! Lire la suite »

Adoptez le Tri Sélectif pour un Avenir Propre

Dans notre quête collective pour préserver l’environnement et créer un avenir durable, chaque petit geste compte. Le tri sélectif des ordures ménagères est l’une de ces actions simples mais puissantes que nous pouvons tous entreprendre pour contribuer à réduire notre empreinte écologique. Voici pourquoi le tri sélectif est crucial et comment vous pouvez faire partie du changement positif.

Pourquoi le tri sélectif ?

Réduction des déchets envoyés en décharge : En séparant vos déchets en différentes catégories (verre, plastique, papier, métal, organique), vous permettez aux matériaux recyclables d’être récupérés, transformés et réutilisés. Moins de déchets finissent ainsi enfouis dans les décharges, préservant ainsi l’espace et réduisant la pollution.

Conservation des ressources naturelles : Le recyclage permet de réduire la demande en matières premières vierges. En recyclant, vous contribuez à économiser de l’énergie, de l’eau et d’autres ressources nécessaires à la production de nouveaux produits.

Limitation de la pollution : Certains matériaux, comme le plastique, mettent des centaines d’années à se décomposer dans l’environnement. En recyclant correctement, vous contribuez à limiter la pollution des sols, de l’air et de l’eau causée par la décomposition de ces matériaux.

Chaque fois que vous choisissez de trier vos déchets, vous contribuez à créer un environnement plus propre et plus sain pour les générations futures. Le tri sélectif n’est pas seulement une responsabilité, c’est un moyen concret de faire une différence positive. Alors, joignez-vous au mouvement et devenez un héros de la durabilité grâce à vos petits gestes au quotidien.

Une des missions du Grand Narbonne est d’assurer la collecte et le traitement des déchets ménagers. Ceci inclut le tri sélectif qui doit être intensifié et optimisé dans l’objectif de moins polluer. Cette mission passe par la sensibilisation des administrés à un meilleur respect de l’environnement, un enjeu majeur aujourd’hui.

En savoir plus

Adoptez le Tri Sélectif pour un Avenir Propre Lire la suite »

Se tenir informé sur les restrictions d’eau

Cet été, ayons tous les bons réflexes pour préserver nos ressources en eau et pour celà le gouvernement a mis en place le site VIGIEAU accessible par ce lien, un outil simple qui permet de s’informer localement sur les restrictions d’eau en vigueur en quelques clics.

RAPPEL: Vous trouverez, entre autres, sur la page d’accueil du site municipal les accès directs vers la carte de risque incendie et les alertes sècheresse du département de l’Aude. Ces données sont mises à jour automatiquement tous les jours par l’administration.

Se tenir informé sur les restrictions d’eau Lire la suite »

Compostage à Ouveillan

Quand le compostage se joue collectif, l’essai est transformé à Ouveillan

À Ouveillan, l’expérience du compostage collectif a deux ans de vie. Dans ce village, la réduction des déchets n’est pas une théorie mais une réalité à long terme. Bilan d’une pratique novatrice, vouée à se répandre dans l’ensemble du territoire.

Alors que le compostage domestique devra être adopté par tous à compter de janvier 2024, le Grand Narbonne poursuit son Plan de réduction des déchets. Avec justement, parmi ses actions phares, le développement du compostage. L’agglo met en effet à disposition des habitants des composteurs individuels ainsi que des composteurs collectifs installés dans les écoles et sur l’espace public (lire encadré). À Ouveillan, l’expérience dure depuis maintenant deux ans et elle fonctionne bien. Point d’étape avec Romain Beltran, professeur des écoles et référent du quartier de la Rouquignole.

À Ouveillan, un composteur partagé a été installé au printemps 2021. Comment est né ce projet ?

À l’époque, le Grand Narbonne avait déjà installé un premier composteur à Peyriac-sur-Mer et voulait réitérer l’expérience. La municipalité m’a contacté – en tant que professeur des écoles, je menais déjà des actions sur le recyclage avec mes élèves – pour savoir si je voulais être référent.

Où est situé ce composteur et comment fonctionne-t-il ?

Il est installé dans le quartier de la Rouquignole, au niveau du petit jardin de la rue de la Mayral. Un endroit stratégique car à la fois isolé mais où il y a du passage. Le composteur est composé d’un bac central où les gens viennent déposer leurs restes de nourriture. À droite, un autre bac est rempli de matières sèches. Il faut en verser une pelletée sur les déchets que l’on vient de mettre, afin d’éviter les odeurs et qu’il y ait trop de mouches et de moucherons.

Quel est votre rôle ?

Mon rôle est de vérifier qu’il n’y ait pas d’erreur de dépôt et de remuer régulièrement avec un râteau. Cette étape est essentielle pour que le compostage s’effectue correctement. Un autre référent, l’employé communal Jean Edo vient également ajouter de l’eau, notamment en période de fortes chaleurs, afin de maintenir l’humidité. Enfin, lorsque le bac est plein, je contacte les services du Grand Narbonne qui viennent le transvaser dans le bac de gauche. Le compost va ainsi mûrir, au repos, pendant 3 à 5 mois. Car, à ce stade, il y a encore de la fermentation, et il est beaucoup trop fertile pour être utilisé, il brûlerait les plantes.

Justement, pouvez-vous nous expliquer le processus du compostage, comme vous le faites auprès de vos élèves ?

Il s’agit d’une alternance de couches de déchets humides et de matières sèches qui, en se superposant, vont se décomposer ensemble. Les déchets vont être absorbés par les insectes qui remontent de la terre et les nombreux micro-organismes qui prolifèrent. Ils vont les recycler et faire de la terre très riche. Nous avons justement un composteur à l’école et nous sommes pas mal engagés sur cette thématique ; il est important de sensibiliser les enfants et de leur faire comprendre que c’est par eux que cela va passer.

Une trentaine de familles l’utilisent

Deux ans après l’installation de ce composteur partagé, quel bilan peut-on tirer ? Les gens se sont-ils approprié le lieu ?

Au tout début, tous les habitants du quartier ont été informés du fonctionnement par le biais d’une plaquette dans les boîtes aux lettres. Et à part quelques erreurs de tri, les Ouveillanais ont vraiment joué le jeu. En deux ans, il n’y a eu aucun vol ni dégradation et très peu d’incivilités.

On voit rarement les gens qui déposent mais le niveau monte. Ce mercredi, les employés du Grand Narbonne qui s’occupent des composteurs collectifs dans les villages, sont venus effectuer une visite. Le compost est presque prêt (dans 2 mois environ) et la quantité collectée montre qu’il y a de plus en plus de familles qui l’utilisent. On les estime à une trentaine au niveau du quartier. Une nouvelle implantation dans le village est à l’étude.

Et après ?

Le but est de partager le fruit de cette action en organisant par exemple un moment convivial avec les habitants où on redistribuerait le compost aux gens qui ont un jardin. On espère pouvoir le faire à l’automne. Ce sera aussi l’occasion de sensibiliser de nouvelles familles.

200 composteurs collectifs sur le territoire à l’horizon 2026

En 2023, quatre nouveaux composteurs collectifs ont été ou seront installés sur l’espace public, à Gruissan, Saint-Nazaire-d’Aude, Bizanet et Narbonne. L’abbaye de Fontfroide a elle aussi décidé de s’équiper, comme neuf écoles et crèches à Narbonne, Sainte-Valière, Bize-Minervois et Raissac-d’Aude.

Mais le Grand Narbonne, dans le cadre du Plan local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA), souhaite aller plus loin avec, à l’horizon 2026, 200 composteurs partagés installés dans les communes du territoire, et 3 000 foyers et 44 écoles équipés.

Objectif : 2 100 tonnes de déchets ménagers en moins.

Comment se procurer un composteur individuel ?

Pour vous procurer un composteur domestique : des permanences sont assurées tous les vendredis, de 9 h à 13 h, au centre technique à Narbonne, ou de 9 h à 12 h au centre technique à Ginestas ; tous les lundis, mercredis, vendredis, de 9 h à 11 h et de 14 h à 16 h, au centre technique à Sigean. N’oubliez pas de vous munir d’un justificatif de domicile. Le règlement de 10 € pour un composteur en plastique (300 litres) ou 30 € pour un composteur en bois (400 litres) se fait par chèque à l’ordre du Trésor Public.

Jennifer Pasero

Photo et article: L’Indépendant du 27/05/23

Compostage à Ouveillan Lire la suite »

Débroussailler son terrain et les abords de son habitation

Débroussailler son terrain et les abords de son habitation, c’est obligatoire et c’est investir pour votre sécurité face aux feux de forêt et de végétation

Les feux majeurs de 2022 nous rappellent l’importance du risque d’incendie de forêt et de végétation. Le changement climatique intensifie ce risque : la saison des feux s’allonge et le risque s’étend progressivement dans de nouvelles régions. Pour prévenir ce danger, le débroussaillement de votre terrain et des abords de votre habitation est la meilleure des protections pour vous, vos biens et la nature environnante. Le débroussaillement est la ceinture de sécurité de votre habitation face aux feux : il limite leur propagation et facilite l’intervention des sapeurs-pompiers. En débroussaillant votre terrain, vous investissez donc pour votre sécurité. C’est pourquoi c’est une obligation légale sur notre territoire, classé à risque.

Débroussailler, qu’est-ce que c’est ?

Débroussailler vise à réduire la masse de végétaux dans une zone de 50 mètres (ou 100 mètres – à adapter au contexte communal) autour de vos bâtiments ou autre équipement. Ce n’est ni une coupe rase, ni un défrichement. Réduire cette masse permet de diminuer l’intensité des feux et de limiter leur propagation. Les premiers travaux de débroussaillement comportent souvent de l’élagage et peuvent nécessiter d’abattre certains arbres. Une fois le débroussaillement initial réalisé, les débroussaillements suivants consistent surtout en de l’entretien et de la suppression de broussailles.

Qui est concerné ?

Vous êtes concerné par cette obligation si vous êtes propriétaire de bâtiments ou d’équipements situés à moins de 200 mètres de bois, forêts, landes, maquis et garrigues. Vous êtes également concerné si vous possédez une parcelle constructible dans les zones précitées. La réalisation du débroussaillement peut, par ailleurs, nécessiter d’intervenir sur la propriété de vos voisins, car la responsabilité du débroussaillement pèse sur le propriétaire de la construction à défendre. Il vous appartient alors de demander à vos voisins l’autorisation d’accéder à leur terrain et d’y effectuer les opérations de débroussaillement. S’ils s’y opposent, ces travaux seront à leur charge et deviennent de leur responsabilité (administrative et pénale). Le maire est chargé du contrôle du respect de cette obligation et les agents assermentés, notamment ceux de l’Office national des forêts (ONF), sont habilités à verbaliser.

Pour savoir si vous êtes concerné par l’obligation légale de débroussaillement, vous pouvez contacter la mairie, la préfecture ou vous rendre sur feux-foret.gouv.fr, où vous trouverez toutes les informations utiles.

Débroussailler son terrain et les abords de son habitation Lire la suite »

Chasse aux “escoubilles” le 22 avril avec l’ACCA.

Photo: Serge Vives

L’Association de Chasse d’Ouveillan (ACCA) organise une matinée ramassage “d’escoubilles”, le Samedi 22 Avril. Si vous êtes intéressé par cette initiative, venez vous joindre à cette action bénévole au profit de l’environnement. Le programme de la journée consiste en un nettoyage des abords de la route qui mène au Colombet et de celle qui mène à Fontcalvy par la rue des Mines.

Bienvenue aux personnes qui désirent se joindre au groupe de chasseurs. Le rendez-vous est fixé à 09h00 devant la Cave Coopérative. N’oubliez pas de vous équiper d’un gilet fluo et de gants. La Mairie fournira les sacs poubelle pour faciliter la collecte des déchets.

Pour clôturer cette matinée, l’association vous propose une grillade de sanglier avec une participation de 10€ par personne (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans). Cette grillade sera l’occasion de se réunir dans une ambiance conviviale et de partager un moment agréable.

Pour participer à la grillade il est indispensable de réserver au préalable. Pour cela, il suffit de contacter le 06 22 63 82 48 avant le Lundi 17 Avril. N’oubliez pas d’apporter vos couverts.

Chasse aux “escoubilles” le 22 avril avec l’ACCA. Lire la suite »

Aides financières rénovation énergétique

Le budget de l’État concernant les rénovations énergétiques a été repensé en 2022 et les aides financières à destination des particuliers ont été reconduites en 2023.

En effet, les propriétaires, co-propriétaires et collectivités peuvent bénéficier d’aides pour améliorer la rénovation énergétique de leur logement. Cette liste d’aides financières comprend notamment des subventions, des chèques énergie, des réductions d’impôts et déduction fiscale, et bien d’autres. Il faut savoir qu’un logement qui respecte les normes de rénovation énergétique consomme moins d’énergie et permet ainsi de réduire le montant des factures mensuelles.

Voici la liste des aides financières auxquelles les Français peuvent bénéficier en 2023 pour la rénovation énergétique de leur logement (liste mise à jour en février 2023) :

L’Éco prêt à taux zéro : ce prêt permet de financer la rénovation énergétique des logements sans avoir à faire d’avance de trésorerie. De plus, le taux d’intérêt du crédit est nul et le montant de celui-ci peut aller jusqu’à 50 000 euros. Pour consulter les conditions d’éligibilité de l’éco prêt à taux zéro, rendez-vous sur le site : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905

Le Coup de pouce économies d’énergies : il permet à tous les ménages de bénéficier de primes pour financer certains travaux de rénovation énergétique (chauffage, isolation, rénovation glable, etc). Les démarches pour obtenir cette aide sont à réaliser sur le site spécialisé : https://www.coupdepouceeconomiedenergie.fr/

Le chèque énergie : c’est une aide nominative qui permet d’aider au paiement des factures d’énergie du logement et de faire face à la montée exceptionnelle des prix de l’énergie, notamment l’électricité et le gaz. Son montant est de 100 €.

MaPrimeRénov’ : elle remplace le crédit d’impôt transition énergétique et les aides de l’Anah “Habiter mieux agilité”. Cette aide est ouverte à l’ensemble des propriétaires, quels que soient leurs revenus. Le logement doit être construit depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans lors du remplacement d’une chaudière au fioul. Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus et du gain écologique des travaux. Vous pouvez déposer votre demande directement sur le site : https://www.maprimerenov.gouv.fr/

MaPrimeRénov’ Sérénité : cette aide financière et de conseil permet aux ménages ayant de faibles revenus d’être assistés dans leur projet de rénovation énergétique. Pour accéder à cette aide, il suffit de faire une demande en ligne. Pour cela, vous devez d’abord vous créer un compte personnel sur le site dédié aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : https://monprojet.anah.gouv.fr/po/demarche/infos_po

Le crédit rapide : les particuliers peuvent souscrire un crédit rapide auprès d’organismes financiers pour compléter les aides de l’État. Cela leur permet de financer rapidement des travaux de rénovation énergétique dans leur logement.

La TVA à 5,5% : pour des travaux de rénovation énergétique, certains particuliers peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5%. Retrouvez le formulaire d’attestation sur le site du service public.

L’aide des entreprises de fourniture d’énergie : les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Total, etc) proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergies (diagnostics, conseils, prime, prêt à taux bas, etc).

La réduction d’impôt “Denormandie” : elle permet aux particuliers qui achètent un logement à rénover d’avoir une réduction d’impôt sur le revenus. Vous pouvez en savoir plus sur le site du service public.

L’exonération de la taxe foncière : certaines communes et départements peuvent accorder une exonération de la taxe foncière à des ménages. 

Aides financières rénovation énergétique Lire la suite »

Je baisse, j’éteins, je décale

Le Ministère de la Transition Écologique souhaite aider les Français à réduire leur consommation d’énergie. Conscient de l’enjeu écologique et économique que représente l’énergie en 2023, le Gouvernement conseille des actions simples à réaliser au quotidien.

«Je baisse, j’éteins, je décale» peut permettre de réaliser jusqu’à 19% d’économies sur sa facture énergétique.

En quoi consiste ces gestes simples :

  • “Je baisse” : en diminuant la température de son chauffage d’un degré, vous pouvez faire une économie de 7% sur votre facture d’énergie ;
  • “J’éteins” : d’après l’Ademe, en éteignant vos appareils en veille, il est possible d’économiser 10% sur la facture de votre fournisseur d’électricitéUne économie d’environ 80€ par an ;
  • “Je décale” : l’objectif est de consommer en dehors des heures de pointe (8h-13h/18h-20h). N’hésitez pas à comparer les fournisseurs d’électricité pour profiter des meilleurs tarifs en heures creuses.

Pour plus d’économie :

  • réglez le chauffage à 19 °C ;
  • réglez le chauffe-eau à 55 °C ;
  • installez un thermostat programmable.

Plus d’informations sur https://www.ecologie.gouv.fr/chaque-geste-compte.

Les capacités limitées de production d’électricité en France risquent d’entraîner de fortes tensions du réseau durant les pics de consommation de l’hiver. En cas de risque de coupures, restez informés des alertes Ecowatt.

Je baisse, j’éteins, je décale Lire la suite »