Arrêté préfectoral sécheresse “NIVEAU CRISE” du 7 Sept 2023

Le secteur d’Ouveillan, étant classé niveau CRISE par la préfecture, il est demandé aux usagers privés et professionnels de limiter l’usage de l’eau aux usages définis par l’arrêté ci-dessous. Merci de votre compréhension.

PLUS D’INFOS SUR LES RESTRICTIONS SUR OUVEILLAN >>> ICI

Arrêté préfectoral sécheresse “NIVEAU CRISE” du 7 Sept 2023 Lire la suite »

Alerte rouge canicule pour l’Aude à partir du 23/08/23

Pour les départements de l’Aude et de l’Hérault :

Températures caniculaires ce mercredi, en hausses par rapport à mardi, comprises entre 39 et 42°c. plus frais sur le littoral, entre 34 et 37°c. jeudi, après une nuit douce durant laquelle on attend de 21 à 25°c, une baisse s’amorce avec des températures maximales comprises entre 35 et 39°c

Définition de la vigilance rouge : Une vigilance absolue s’impose des phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle sont prévus tenez vous régulièrement au courant de l’évolution de la situation et respectez impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs publics.

Alerte rouge canicule pour l’Aude à partir du 23/08/23 Lire la suite »

Se tenir informé sur les restrictions d’eau

Cet été, ayons tous les bons réflexes pour préserver nos ressources en eau et pour celà le gouvernement a mis en place le site VIGIEAU accessible par ce lien, un outil simple qui permet de s’informer localement sur les restrictions d’eau en vigueur en quelques clics.

RAPPEL: Vous trouverez, entre autres, sur la page d’accueil du site municipal les accès directs vers la carte de risque incendie et les alertes sècheresse du département de l’Aude. Ces données sont mises à jour automatiquement tous les jours par l’administration.

Se tenir informé sur les restrictions d’eau Lire la suite »

Ayons les bons réflexes pour éviter les départs de feu

9 feux de forêt sur 10 dix sont d’origine humaine et pourraient être évités en adoptant les bons réflexes :

  • Vous êtes fumeur ? Le bon réflexe, c’est de jeter vos mégots dans un cendrier. En forêt, il est interdit de fumer.
  • Vous organisez un barbecue ? Le bon réflexe, c’est d’être chez soi ou dans un espace aménagé pour cet usage, sur une terrasse, loin de l’herbe et des broussailles qui peuvent flamber.
  • Vous bricolez en plein air ? Le bon réflexe, c’est de travailler loin des espaces sensibles, de les protéger des étincelles et d’avoir un extincteur à portée de main. Pensez également à entretenir et débroussailler votre jardin tout au long de l’année.
  • Vous stockez du bois ou des bouteilles de gaz chez vous ? Le bon réflexe, c’est de les éloigner de votre habitation et de les stocker dans un abri fermé.

Le risque de départ de feu est encore plus important ces dernières semaines, alors que plusieurs départements sont en état de sécheresse.

En cas d’incendie, j’appelle le 18, le 112 ou le 114 (pour les personnes sourdes ou malentendantes) et je reste à l’abri dans une habitation.

Plus d’informations : feux-foret.gouv.fr

Ayons les bons réflexes pour éviter les départs de feu Lire la suite »

La police nationale recrute de futurs gardiens de la paix                               

Plus de 2 500 postes sur toute la France !

La police nationale organise un concours pour recruter et former des futurs gardiens de la paix.

Les inscriptions sont ouvertes en ligne ou par voie postale jusqu’au 19 juillet 2023.

Les épreuves d’admissibilité débuteront le 19 septembre 2023.

Avantages du métier

  • être au plus près de l’action de police de terrain ;
  • découvrir la diversité des métiers aux multiples facettes : policier « maître-chien », policier motocycliste, policier en brigade des stupéfiants, policier en police-secours… ;
  • accéder aux fonctions et aux grades à responsabilités (de brigadier à commissaire de police) par examens et concours internes ;
  • une rémunération mensuelle attractive de 2 198 euros nets en sortie d’école à 3 641 euros nets en fin de carrière (nets par mois en IDF en 2023) ;
  • bénéficier de formations pour se spécialiser et évoluer tout au long de sa carrière.

Qualités requises

  • capacité d’adaptation ;
  • goût pour le travail en équipe ;
  • sens du contact ;
  • honnêteté et impartialité.

Conditions d’accès *

  • de 17 à moins de 45 ans ;
  • titulaire d’un Bac (ou 3 ans d’activité dans la même catégorie socio-professionnelle) ;
  • nationalité française ;
  • en règle avec le service national (JDC, ou ex JAPD) ;
  • bonne condition physique ;
  • casier judiciaire vierge.

* les limites d’âge et les conditions de diplôme peuvent faire l’objet de dérogations.

Missions

Généraliste de la police, le gardien de la paix travaille au plus près du public. Il porte aide et assistance aux personnes, prévient la délinquance ou poursuit les malfaiteurs.
Son travail s’effectue dans des services d’enquête, de renseignement, dans des unités spécialisées (motocycliste, maître-chien, instructeur de tir, etc.), d’intervention ou encore de maintien de l’ordre.

Formation

Les élèves gardiens de la paix suivent une formation rémunérée (1 537 euros nets) de 12 mois à l’école nationale de police (ENP). La scolarité alterne formation en école et stages sur le terrain. Elle recouvre les missions principales qu’un gardien de la paix est amené à exécuter une fois affecté.

+ d’informations sur notre site carrière : https://www.devenirpolicier.fr/

Inscriptions : https://www.devenirpolicier.fr/nous-rejoindre/concours-externe/gardien-de-la-paix#xtor=AD-5

Une question, un renseignement ? Contactez-nous :

3 films à découvrir ici :

Campagne clip – sciences & déduction : https://youtu.be/ZW_fvEljNMA

Campagne clip – social : https://youtu.be/9dR_1h8pCK4

Campagne clip – sport : https://youtu.be/_Rr_aqBYW14

La police nationale recrute de futurs gardiens de la paix                                Lire la suite »

Débroussailler son terrain et les abords de son habitation

Débroussailler son terrain et les abords de son habitation, c’est obligatoire et c’est investir pour votre sécurité face aux feux de forêt et de végétation

Les feux majeurs de 2022 nous rappellent l’importance du risque d’incendie de forêt et de végétation. Le changement climatique intensifie ce risque : la saison des feux s’allonge et le risque s’étend progressivement dans de nouvelles régions. Pour prévenir ce danger, le débroussaillement de votre terrain et des abords de votre habitation est la meilleure des protections pour vous, vos biens et la nature environnante. Le débroussaillement est la ceinture de sécurité de votre habitation face aux feux : il limite leur propagation et facilite l’intervention des sapeurs-pompiers. En débroussaillant votre terrain, vous investissez donc pour votre sécurité. C’est pourquoi c’est une obligation légale sur notre territoire, classé à risque.

Débroussailler, qu’est-ce que c’est ?

Débroussailler vise à réduire la masse de végétaux dans une zone de 50 mètres (ou 100 mètres – à adapter au contexte communal) autour de vos bâtiments ou autre équipement. Ce n’est ni une coupe rase, ni un défrichement. Réduire cette masse permet de diminuer l’intensité des feux et de limiter leur propagation. Les premiers travaux de débroussaillement comportent souvent de l’élagage et peuvent nécessiter d’abattre certains arbres. Une fois le débroussaillement initial réalisé, les débroussaillements suivants consistent surtout en de l’entretien et de la suppression de broussailles.

Qui est concerné ?

Vous êtes concerné par cette obligation si vous êtes propriétaire de bâtiments ou d’équipements situés à moins de 200 mètres de bois, forêts, landes, maquis et garrigues. Vous êtes également concerné si vous possédez une parcelle constructible dans les zones précitées. La réalisation du débroussaillement peut, par ailleurs, nécessiter d’intervenir sur la propriété de vos voisins, car la responsabilité du débroussaillement pèse sur le propriétaire de la construction à défendre. Il vous appartient alors de demander à vos voisins l’autorisation d’accéder à leur terrain et d’y effectuer les opérations de débroussaillement. S’ils s’y opposent, ces travaux seront à leur charge et deviennent de leur responsabilité (administrative et pénale). Le maire est chargé du contrôle du respect de cette obligation et les agents assermentés, notamment ceux de l’Office national des forêts (ONF), sont habilités à verbaliser.

Pour savoir si vous êtes concerné par l’obligation légale de débroussaillement, vous pouvez contacter la mairie, la préfecture ou vous rendre sur feux-foret.gouv.fr, où vous trouverez toutes les informations utiles.

Débroussailler son terrain et les abords de son habitation Lire la suite »

Arrêté préfectoral sécheresse “ALERTE” du 4 Mai 2023

Le secteur d’Ouveillan AUDE AVAL, étant classé niveau ALERTE” par la préfecture, il est demandé aux usagers privés et professionnels de limiter l’usage de l’eau aux usages définis par l’arrêté ci-dessous. Merci de votre compréhension.

Arrêté préfectoral sécheresse “ALERTE” du 4 Mai 2023 Lire la suite »