Compostage à Ouveillan

Quand le compostage se joue collectif, l’essai est transformé à Ouveillan

À Ouveillan, l’expérience du compostage collectif a deux ans de vie. Dans ce village, la réduction des déchets n’est pas une théorie mais une réalité à long terme. Bilan d’une pratique novatrice, vouée à se répandre dans l’ensemble du territoire.

Alors que le compostage domestique devra être adopté par tous à compter de janvier 2024, le Grand Narbonne poursuit son Plan de réduction des déchets. Avec justement, parmi ses actions phares, le développement du compostage. L’agglo met en effet à disposition des habitants des composteurs individuels ainsi que des composteurs collectifs installés dans les écoles et sur l’espace public (lire encadré). À Ouveillan, l’expérience dure depuis maintenant deux ans et elle fonctionne bien. Point d’étape avec Romain Beltran, professeur des écoles et référent du quartier de la Rouquignole.

À Ouveillan, un composteur partagé a été installé au printemps 2021. Comment est né ce projet ?

À l’époque, le Grand Narbonne avait déjà installé un premier composteur à Peyriac-sur-Mer et voulait réitérer l’expérience. La municipalité m’a contacté – en tant que professeur des écoles, je menais déjà des actions sur le recyclage avec mes élèves – pour savoir si je voulais être référent.

Où est situé ce composteur et comment fonctionne-t-il ?

Il est installé dans le quartier de la Rouquignole, au niveau du petit jardin de la rue de la Mayral. Un endroit stratégique car à la fois isolé mais où il y a du passage. Le composteur est composé d’un bac central où les gens viennent déposer leurs restes de nourriture. À droite, un autre bac est rempli de matières sèches. Il faut en verser une pelletée sur les déchets que l’on vient de mettre, afin d’éviter les odeurs et qu’il y ait trop de mouches et de moucherons.

Quel est votre rôle ?

Mon rôle est de vérifier qu’il n’y ait pas d’erreur de dépôt et de remuer régulièrement avec un râteau. Cette étape est essentielle pour que le compostage s’effectue correctement. Un autre référent, l’employé communal Jean Edo vient également ajouter de l’eau, notamment en période de fortes chaleurs, afin de maintenir l’humidité. Enfin, lorsque le bac est plein, je contacte les services du Grand Narbonne qui viennent le transvaser dans le bac de gauche. Le compost va ainsi mûrir, au repos, pendant 3 à 5 mois. Car, à ce stade, il y a encore de la fermentation, et il est beaucoup trop fertile pour être utilisé, il brûlerait les plantes.

Justement, pouvez-vous nous expliquer le processus du compostage, comme vous le faites auprès de vos élèves ?

Il s’agit d’une alternance de couches de déchets humides et de matières sèches qui, en se superposant, vont se décomposer ensemble. Les déchets vont être absorbés par les insectes qui remontent de la terre et les nombreux micro-organismes qui prolifèrent. Ils vont les recycler et faire de la terre très riche. Nous avons justement un composteur à l’école et nous sommes pas mal engagés sur cette thématique ; il est important de sensibiliser les enfants et de leur faire comprendre que c’est par eux que cela va passer.

Une trentaine de familles l’utilisent

Deux ans après l’installation de ce composteur partagé, quel bilan peut-on tirer ? Les gens se sont-ils approprié le lieu ?

Au tout début, tous les habitants du quartier ont été informés du fonctionnement par le biais d’une plaquette dans les boîtes aux lettres. Et à part quelques erreurs de tri, les Ouveillanais ont vraiment joué le jeu. En deux ans, il n’y a eu aucun vol ni dégradation et très peu d’incivilités.

On voit rarement les gens qui déposent mais le niveau monte. Ce mercredi, les employés du Grand Narbonne qui s’occupent des composteurs collectifs dans les villages, sont venus effectuer une visite. Le compost est presque prêt (dans 2 mois environ) et la quantité collectée montre qu’il y a de plus en plus de familles qui l’utilisent. On les estime à une trentaine au niveau du quartier. Une nouvelle implantation dans le village est à l’étude.

Et après ?

Le but est de partager le fruit de cette action en organisant par exemple un moment convivial avec les habitants où on redistribuerait le compost aux gens qui ont un jardin. On espère pouvoir le faire à l’automne. Ce sera aussi l’occasion de sensibiliser de nouvelles familles.

200 composteurs collectifs sur le territoire à l’horizon 2026

En 2023, quatre nouveaux composteurs collectifs ont été ou seront installés sur l’espace public, à Gruissan, Saint-Nazaire-d’Aude, Bizanet et Narbonne. L’abbaye de Fontfroide a elle aussi décidé de s’équiper, comme neuf écoles et crèches à Narbonne, Sainte-Valière, Bize-Minervois et Raissac-d’Aude.

Mais le Grand Narbonne, dans le cadre du Plan local de prévention des déchets ménagers et assimilés (PLPDMA), souhaite aller plus loin avec, à l’horizon 2026, 200 composteurs partagés installés dans les communes du territoire, et 3 000 foyers et 44 écoles équipés.

Objectif : 2 100 tonnes de déchets ménagers en moins.

Comment se procurer un composteur individuel ?

Pour vous procurer un composteur domestique : des permanences sont assurées tous les vendredis, de 9 h à 13 h, au centre technique à Narbonne, ou de 9 h à 12 h au centre technique à Ginestas ; tous les lundis, mercredis, vendredis, de 9 h à 11 h et de 14 h à 16 h, au centre technique à Sigean. N’oubliez pas de vous munir d’un justificatif de domicile. Le règlement de 10 € pour un composteur en plastique (300 litres) ou 30 € pour un composteur en bois (400 litres) se fait par chèque à l’ordre du Trésor Public.

Jennifer Pasero

Photo et article: L’Indépendant du 27/05/23

Compostage à Ouveillan Lire la suite »

Chantiers jeunes d’été : les inscriptions sont ouvertes

Comme chaque année, Le Grand Narbonne se mobilise pour réduire les inégalités économiques et sociales en organisant des « chantiers jeunes », à destination des 16-18 ans. Ouverture des inscriptions dès ce mardi 9 mai et jusqu’au dimanche 28 mai à minuit.

Présentation

Huit « chantiers jeunes » se dérouleront sur le Grand Narbonne aux dates et lieux suivants :

Du 10 juillet 2023 au 21 juillet 2023 – Roquefort-des-Corbières et Port-la-Nouvelle
Du 24 juillet 2023 au 04 août 2023 – Mailhac et Bize-Minervois
Du 7 août 2023 au 18 août 2023 – Salles-d’Aude et Sallèles-d’Aude
Du 21 août 2023 au 1er septembre 2023 – Moussan et Saint-Nazaire-d’Aude

Les chantiers sont rémunérés et un transport depuis Narbonne tous les matins sera organisé avec un retour en fin de chantier (en fonction des places disponibles).
Pour rappel, les chantiers se déroulent du lundi au vendredi de 8 heures à 12 heures sur le lieu d’emploi (temps de transports non inclus).

Le dépôt des candidatures se fait uniquement en ligne, en cliquant sur ce lien jusqu’au 28 mai 2023 à minuit.

Chantiers jeunes d’été : les inscriptions sont ouvertes Lire la suite »

Salon du livre du Grand Narbonne 2023

Le Salon du livre du Grand Narbonne retrouve les couleurs du mois de mai, période initiale de cet événement incontournable de la vie culturelle de l’agglomération, pour une 9e édition toujours aussi riche de rencontres.

L’objectif de ce rendez-vous de valoriser et favoriser l’accès à toutes les formes de culture et pour tous les publics, est servi par la présence de nombreux auteurs (dont plus de la moitié sont régionaux), libraires, éditeurs et partenaires. Le Salon rencontre justement un vif succès auprès d’eux et des visiteurs, la fréquentation ne cessant d’augmenter ainsi que les demandes de participation des professionnels de la chaîne du livre, pour qui des stands sont mis à disposition. En 2022, ce sont 2 550 ouvrages qui ont été vendus, soit un chiffre d’affaires de plus de 38 000 €.

L’édition 2023 débute dès le jeudi 11 avec les rencontres scolaires, puis le vendredi 12 mai à la Médiathèque du Grand Narbonne, avec l’inauguration officielle du Salon et la soirée dédiée aux éditions Kana. Le village s’installera ensuite, comme de coutume, sur le cours Mirabeau, réunissant une vingtaine de stands d’éditeurs et de libraires les samedi 13 et dimanche 14 mai.

Le partenariat entre le Salon et le Théâtre+Cinéma du Grand Narbonne se concrétise cette année avec la venue du spectacle La Symphonie du Temps qui passe de Mathias Malzieu, dans la programmation officielle de la Scène nationale.

Le Programme

Source: Le Grand Narbonne

Salon du livre du Grand Narbonne 2023 Lire la suite »

Challenge « Mai à vélo » avec le Grand Narbonne

Du 1er au 31 mai 23. Pour favoriser le développement de la pratique du vélo, le Grand Narbonne participe pour la première fois au challenge national «Mai à vélo », une opération initiée par le ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires et le ministère des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques en mai 2020. Rejoignez-nous !

Présentation

Le challenge « Mai à vélo » s’adresse ainsi à tous les habitants de l’agglomération qui souhaiteront rouler sous les couleurs du Grand Narbonne du 1er au 31 mai 2023. Pour participer à ce défi, il suffit de télécharger ou utiliser l’application Geovelo, et de rejoindre la communauté « Le Grand Narbonne ». Geovelo est un calculateur d’itinéraire vélo qui guide les cyclistes vers les itinéraires les plus sécurisés, pistes cyclables et voies vertes. Lors de chaque sortie, les kilomètres parcourus sont à enregistrer sur Geovelo durant le mois de mai. Un compteur d’activité permettra de connaître en temps réel le nombre de kilomètres parcourus par la communauté du Grand Narbonne sur la période et de comparer ses performances avec d’autres collectivités.
Pour encourager les participants à faire le maximum de kilomètres durant tout le mois, une animation ou un circuit sera proposé chaque semaine. Une façon de mieux découvrir le territoire, ses aménagements cyclables et ses services vélo.

Tous à vélo avec le Grand Narbonne !

Challenge « Mai à vélo » avec le Grand Narbonne Lire la suite »

La Maison du Travail Saisonnier communique

La Maison du Travail Saisonnier met en place une action-flash d’une durée d’1 semaine, dans le secteur de la Restauration : 5 jours pour apprendre les premiers gestes en Cuisine et en Service.

Cette action s’adresse à tout public majeur, qu’il soit étudiant.e, demandeur d’emploi, en reconversion, etc.

Préparez vous pour faire une 1ère saison en restauration, côté cuisine ou côté salle.

Réunion d’information collective le mercredi 3 mai à In’Ess (Narbonne), à 14h.

La Maison du Travail Saisonnier communique Lire la suite »

Campagne dératisation, désinfection 2023

La Régie des Eaux du Grand Narbonne va faire procéder très prochainement à une campagne de dératisation et désinsectisation des réseaux d’eaux usées.

L’entreprise AR3D interviendra à cet effet, et suivant le planning prévisionnel suivant:

Le Vendredi 24 mars et le Jeudi 11 mai 2023

Campagne dératisation, désinfection 2023 Lire la suite »